Pour tous les passionnés de régates virtuelles, convivialité, courtoisie et humour sont au rendez-vous
Ce forum est ouvert à tous les sites de régates, avec la possibilité d'héberger des groupes
.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le FMV à nos nouveaux membres!

Partagez
 

 TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne

Aller en bas 
AuteurMessage
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 13 Jan 2010 - 15:56

.





A TOUS LES MARINS VIRTUELS






"Il y a 3 sortes d'hommes : les Vivants, les Morts et ceux qui vont en mer" - Aristote



"Le rêve est la réalisation de nos désirs" - Freud





.

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Lun 18 Jan 2010 - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeSam 16 Jan 2010 - 6:53

PROLOGUE



JULES VERNE, notre écrivain de science-fiction, ne se doutait pas, en écrivant son TOUR DU MONDE EN 80 JOURS,
qu'il susciterait, plus d'un siècle plus tard, des désirs, en réel et en virtuel, de battre ce record.

YVES LE CORNEC, en a l'idée en 1985.

En 1990, un groupe de coureurs : PETER BLACKE, FLORENCE ARTHAUD, JEAN-FRANCOIS COSTE, YVON FAUCONNIER, GABRIEL GUILLY, ROBIN KNOX-JOHSTON, TITOUAN LAMAZOU, YVES LE CORNEC, BRUNO PEYRON, OLIVIER DE KERSAUSON et DIDIER RAGOT en établissent les rêgles.

- La JULE VERNE n'est pas une course mais un RECORD
- Le détenteur du record sera dépositaire du Trophée, jusqu'à ce que le record soit amélioré
- Le départ se fera du phare de Créac'h sur Ouessant
- Les bateaux devront laisser à babord : le Cap de Bonne Espérance, le Cap Leeuwin et le Cap Horn.

Le premier bateau à tenter l'aventure sera en 1993 "CHARAL" trimaran de 27 mètres pour une largeur de 16m35 menait par Olivier de Kersauson mais il échouera suite à une rencontre brutale avec un iceberg.

Peter Blacke échouera à son tour.

"COMMODORE EXPLORER"
se lance dans l'aventure avec BRUNO PEYRON. Il bat le record en 79 jours 6 Heures 15 minutes. C'est le premier détenteur du TROPHEE JULES VERNE.

En 1994, PETER BLACKE l'améliore en 74 Jours 22 heures

en 2005, BRUNO PEYRON sur "ORANGE" descend le record à 50 jours 16heures 20 minutes.

C'est ce record que doivent battre "GROUPAMA 3" skippé par FRANCK CAMMAS et "BANQUE POPULAIRE" menait par PASCAL BIDEGORRY.

Concomitamment à ce record, VIRTUAL REGATTA organise un jeu virtuel dans lequel va concourir une pléiade de petits bateaux.

MALPARTIE est parmi ceux-là. Il a revêtu ses habits : Vert-Rouge-Bleu et ressemble à un bel ara. Un ara qui va s'envoler et faire le tour du monde.

Nous nous proposons de raconter son aventure.....


Jacqueline Montanède

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Sam 16 Jan 2010 - 8:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeSam 16 Jan 2010 - 7:21

JEUDI 5 NOVEMBRE




Il pleut ce jeudi sur Brest. On se croirait au mois de Mars, le crachin qui tombe est froid. Le ciel sombre parsemé de nuages noirs rend la ville triste.

Malgré les giboulés, la foule est venue nombreuse assister au départ du géant GROUPAMA, trimaran skippé par Franck Cammas qui doit partir dans une heure pour tenter de battre le record détenu par ORANGE de Bruno Peyron.

Les équipiers s’affairent sur le pont et procèdent aux dernières vérifications sous l’œil attentif du skipper.


Un clin d’œil et un dernier salut à Franck. C’est un voisin qui a usé ses fonds de salopettes dans mon club nautique . Je me faufile aussi vite que je le peux à travers la foule pour regagner le trimaran qui va me servir de toit pendant - je l’espère - moins de 80 jours.

A côté de GROUPAMA, BANQUE POPULAIRE. Son skipper et l’équipage ne partent pas aujourd’hui. Ils ont choisi de rester attendant des vents plus propices.

Le Grand R.O.T à côté est déserté. Il doit partir, il me semble, en même temps que BANQUE POPULAIRE.

Tout à côté, notre trimaran, le MALPARTIE.

Typhon, le capitaine, me guettait anxieusement. C’est lui qui a recruté l’équipage :

Anne, Doug, Cat, Lola, Martha, Martine et moi, Flora.

2 hommes, 6 femmes ! Je sais que nous ne sommes pas nombreux et que dans les cinquantièmes, nous en baverons pour affronter le mauvais temps. D’autant plus que notre sponsor avait des fonds limités. Nous n’avons pas de voile de remplacement. Il faudra donc économiser.

Le capitaine a établi un tour de garde pour barrer le géant. La première qui prendra le départ, c’est Anne. Nous la regardons avec envie car il nous tarde de sentir vibrer notre sumo.

GROUPAMA est parti à midi. A notre tour, nous larguons les amarres. Nous avons chacun un petit pincement au cœur en quittant nos amis qui étaient venus assister à notre départ.

Nous suivons tranquillement le bateau de Franck vers la ligne de départ et en profitons pour hisser les voiles à l’abri de la rade.

En attendant le départ nous nous restaurons parce qu’une fois la ligne franchie, il faudra s’activer.

Hier, sous l’œil moqueur d’Alain, le skipper du grand Roto, nous avons procédé à l’approvisionnement de Malpartie.

- Eh! Les filles! Vous êtes en train de lester votre bateau, il n’avancera pas !nous disait Alain.

Le lyophilisé nous, nous n’en voulons pas. Chacun de nous a stérilisé des conserves :

Anne, des légumes, Martine : du veau en sauce, Martha, des fuits au sirop, Lola, du poisson, moi j’ai préparé de la daube que j’ai mis dans une quinzaine de bocaux. J’ai ramené aussi un gros jambon cru à l’instar des équipiers de Grant Dalton dans le « THE RACE » Typhon, comme Grant a un peu fait le nez.

Je sais que Domi aussi a porté de quoi préparer des plats typiques de sa région.

Le capitaine est un fin gourmet et je sais qu’il n’a pas peur de se mettre au fourneau.

Cat nous a mené de quoi composer de belles tartes dont elle a le secret.

Nous n'avons pas oublié le vin, les apéritifs, les digestifs et le champagne. Romanée-Conti cotoie le Saint Josèphe, le Pinot noir d'Alsace, le Bourgogne Aligoté. Pour l'eau, notre sponsor nous a offert un désalinisateur pour ne pas s'encombrer de bouteilles. L'équipage ne mourra pas de soif.

Nous ne battrons peut être pas le record mais nous ne sentirons pas la faim en tout cas. N’en déplaise à Alain, la bonne chère nous empêchera de nous étriper. A leur retour, s’il est honnête, il nous racontera ce que pensaient ses compagnons en mélangeant dans un bol, cette espèce de farine avec de l’eau. Je me rappelle pendant une transat, nous faisions des repas normaux tandis que sur un autre bateau, il n’y avait que du lyophilisé. Certes, ils sont arrivés avant nous, mais ils m’ont raconté qu’ils se battaient pour un paquet de biscotte. L’atmosphère sur le bateau était tendue.

Sur un autre bateau, un équipier que le manque de nourriture avait rendu fou, voulait planter sa fourchette sur la main du skipper. Il a fallu l’attacher jusqu’à l’arrivée à Pointe à Pitre.

Ris Alain, ris! Le moral de l’équipage est toujours au beau fixe quand le corps est bien nourri.

En tous cas, nous avons très bien mangé pour ce premier repas : rôti de veau accompagné de pommes de terre, fromage et la fameuse tarte de Cat. Une tarte aux pommes, succulente cette tarte ! et le champagne pour fêter notre départ. Nous sommes enfin prêts à affronter le record.

Anne a mis le pilote automatique pour venir se restaurer avec nous.

Le repas terminé, la vaisselle et les rangements faits, nous avons étudier la route à suivre.

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Mar 19 Jan 2010 - 13:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeSam 16 Jan 2010 - 8:23

ANNE

J'ai trouvé le temps long.

A 15heures, je me suis connectée et j'ai attendue.

Je piaffais d'impatience, dois-je partir ? pas encore ? quelques doutes.

Finalement le bateau est parti......sans moi car à 18Heures, j'avais un impératif.

Quand je suis revenue, le bateau avait pris la course. Je l'ai pris en mains à 19H30.

Tofy m'a remplacée à 20Heures.

Oui l'attente du départ a été longue et un peu frustant qu'il soit parti sans moi.

Mais quel bonheur! la vitesse était puissante, un vrai cheval de mer notre malpartie.


CAPITAINE TYPHON, (amicalement appelé TOFY)


Jeudi 5 novembre 20h, quand j'ai pris la barre du Malpartie, j'étais fièr d'avoir tout un équipage dans ce formule 1 des mers. Je ne me tracassais plus de ne pas être à la hauteur des espérances de mes équipiers. Suis je un bon Cap'tain ou pas?

Le vent me claquait le visage, (je suis aller dehors, il faisait le même temps qu'en mer, vent pluie et froid) ça m'a réveillé et motivité jusqu'à 23h30 où j'ai laisser la barre aux dieux des mers pour nous propulser vers l'horizon.

Vendredi 6 novembre vers 5h50, je me suis réveillé, je ne pensais qu'à ça!!! Où il est? Echoué? Non!!! Au point mort? Non!!! Quand j'ai ouvert le tableau de bord et que j'ai repris la barre.

Il volait : plus de 26 Noeuds, cap à l'Ouest pour passer au large de la pointe du Raz!!! Nous avançons. Vers 7h30, Flora me contacte pour prendre la barre!! La pression tombait, je commençais à mieux respirer!!! Ouf je peux me reposer!!!

Après quelques instant de repos, je me dit "Vivement Samedi 20h pour reprendre la barre du géant des mers!!"

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Sam 16 Jan 2010 - 16:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeSam 16 Jan 2010 - 9:34

FLORA

Le bateau est parti comme un boulet de canon. Nous étions tous occupés à rêgler les voiles. Quand nous avons levé les têtes
le phare d'Ouessant n'était plus visible. Le vent de Nord-Est nous a propulsé à 25Noeuds.

Nous ne sentions pas la pluie qui nous mordait le visage. Nous étions à l'écoute du crissement du flotteur glissant sur l'eau. Les mouettes posées sur l'océan, s'envolaient apeurées sur notre passage.

Vers 20 heures, le Capitaine était à la barre. La pluie a cessé et nous avons pu assister au coucher du soleil. Enfin, ce que nous en apercevions au travers des nuages. C'est un moment magique et je regrette que le temps bouché ne nous permette pas de voir les étoiles.


Vendredi 6 Novembre 2009

J'étais impatiente de prendre la barre de ce géant des mers et c'est un peu avant l'heure qu'enfin j'ai pu satisfaire mon plaisir.

7H24 - cap au 214, nous filons à 24°2 pour 16N2 de vent, j'infléchis le cap pour gagner en vitesse et mets le bateau au 201 : 25N 3
C'est fou! le bateau vibre.

Je sens le flotteur glisser sur les flots et les copines, pas encore amarinées, sont un peu secouées. Dans quelques jours, tous ces bruits auront disparu.

Tiens je viens d'apercevoir Petit Jaune. Il navigue près de Malpartie. Je l'appelle à la radio, mais il ne répond pas. Je crie car il est tout près mais je n'ai pas de réponse.

Je vois carracoler devant, Mamours13, un voisin. Il me sert de repère.

Il y a aussi Maxinemargo qui me retrouve encore une fois, devant lui. Et ça ne lui plait pas, mais, bon nous nous sommes attaqués à un record, c'est chacun pour soi.

9H, le vent tombe un peu 16Nd et avec lui la vitesse. Je prend le cap 196° et le Malpartie repart un peu, 22Nd,2

10H, le vent souffle à 18N4. Enfin nous filons à 23N7.

A côté, Petit jaune suit le meme cap. Dommage qu'il ne réponde pas, cela ferait un compagnon de route car il ne semble pas nous lâcher.

12H - cap 196 - vent : 18N4 vitesse : 23,7

Je suis passée au 203 pour aller chercher plus de vent et je gagne : 23,9 Nd

14H30 : cap 200° - vent : 19N4 - vitesse : 24N7 super! je sens le vent me piquer les oreilles, il faudra que j'aille chercher un bonnet.

Nous n'avons pas de pilote automatique, nous naviguons en puriste. Je ne sais pas si nous avons bien fait. Enfin il faudra voir car le jeu de voile est un peu juste.

Notre vitesse ne bougera pas jusqu'à 16Heures.

Lola est venue m'encourager. Il lui tarde de prendre la barre.

16H : au cap 200°, la vitesse descend à 23N8 pour une même force de vent.

Je passe donc au 187° et je gagne : 24N7

17H15 - Nous avons enfin notre classement 2413ème, ce qui me fait dire que Malpartie a été mis en course à cette heure là hier.

Nous avons bien marché quand on compare le tracé d'Orange2

17H26 - cap 191 - vit. 24N6 - place 2014ème

je passe au 198 - vit 24,1 vent 19N4.

Je réalise qu'il faudrait que je m'absente quelques instants. Je demande à notre capitaine de venir me remplacer un moment. Je lui passe la barre à 17H46.

Quelle émotion de barrer ce trimaran, cela change des monocoques ou des catamarans qui eux, tapent plus dans la vague. Dans un tri, un flotteur glisse pendant que l'autre est relevé. Une légère gite qui nous permet de mieux planer sur l'eau.

Je suis revenue et c'est avec une petite frustration que j'ai laissé la barre à.....Kathy

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Sam 16 Jan 2010 - 15:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeSam 16 Jan 2010 - 14:19

CAT

Vendredi 6 novembre 19h 45,


2 451 ème.. le bateau a gagné une place...
cap au 199 – vitesse 22,2 noeuds - 21 732 milles à faire..
Observations mer belle...

Je prends la barre un peu plus tôt que prévu histoire de me familiariser avec le bateau.. D'abord s'habituer à la nouvelle image proposée de VR... Un message du Chevalier.. je n'ai pas compris s'il faisait aussi la course de son côté où s'il venait de barrer notre bateau...

Bon on file bien, mais il y en a qui sont sacrément devant déjà... Sont-ils partis beaucoup plus tôt ?
Il est presque l'heure, je reviens au rapport après...

Bon je décide de continuer vitesse maxi pendant deux heures mais après il faudra manoeuvrer un peu parce qu'autrement on sera trop vent arrière... je ferais donc un peu d'ouest …

Voilà ça fonce bien... ça doit bien décoiffer déjà... A vrai dire là ce soir je ne me sens pas en mer mais bien au chaud chez moi, il va falloir que je m'amarine à ce nouveau bateau et sans doute qu'après je sentirais les embruns, la longue houle...

Petit quart tranquille en longeant la côte, faire gaffe aux bateaux de pêche... j'ai bien allumé les feux.. mais on va vite … alors petits regards réguliers sur le radar... et vérification à l'extérieur, kate oh ma kate, ne vois-tu rien venir ?? Non... quelques feux dans le lointain... Dommage un beau marin en goguette m'aurait fait l'affaire ce soir pour discuter sous les étoiles et plus si affinités... Donc je continue en solitaire, pendant que mes coéquipiers vaquent à leurs occupations.. Un petit diner.. et je reviens tout à l'heure...

Finalement je fais un peu plus d'ouest enfin c'est relatif... le vent a tourné, si je ne veux pas l'avoir trop vent arrière pour gagner en vitesse... Les places semblent difficiles à gagner .. un petit rafraichissement histoire de voir si j'en ai gagné une ???

Ai laissé un petit message au Marco histoire de vérifier s'il était bien parti en même temps que nous... Le chevalier m'a indiqué que le véritable Groupama était plus nord que nous, c'est vrai et le bateau a l'air de suivre la route de son dernier parcours..

Bon pause... il faut quand même que je n'abandonne pas mes bateaux perso...

Petite vérification... n'ai pas gagné ni perdu de places... suis bord à bord avec Petitjaune, l'ai salué en passant... changé légèrement de cap... cap au 212. 22,2...

Il y a un Mamour13 tout noir qui fait peur dans le coin... et qui va plus vite que notre bateau ah !!!

Je croyais qu'on avait les voiles pros ? Ne faudrait-il pas se cotiser pour en acheter ? Question... Pause.. tranquille sous les étoiles..

21h45 Gagné une place... ça ressemble presque à un exploit.. Message de Marco qui dit être parti hier matin.. un peu avant nous alors... je n'ai pas vérifié s'il avait des voiles pro ou pas.. Nouveau petit point dans une heure... La mer est toujours belle, rien à signaler de particulier...

Pour ne rien vous cacher dans la réalité je regarde une chose un peu idiote on the TV en regrettant de ne rien avoir su de ce jeu le grand quizz.. TF1 a copié tranquille la Nouvelle Star.. mais bon il y a beaucoup de sous à la clef avec un peu de chance si j'avais su et été sélectionnée...who knows.?.. lolllll

23 h ai regagné 4 places.. la vitesse monte un peu...

23h20 deux autres places de gagnées... nous marchons bien... bon cap pour passer les Canaries... je vais dormir...

7h du mat Ah reperdues les places gagnées hier... dommage....

Je reprendrais la barre dimanche comme prévu... Bon vent au prochain barreur... dans les 12 heures il faudra négocier le passage des Canaries...

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Mar 19 Jan 2010 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeSam 16 Jan 2010 - 15:55

MARTINE

Samedi 7 Novembre


Ce matin j'ai pris la barre comme prévu à 8 heures .heureusement j'avais mis mon reveil!
le bateau était 2446 eme

J'ai changé de cap 237 vitesse de 20.3Nd pour une vitesse de vent de 16.7 Nds

Je viens d'y repasser ,le bateau a gagné 3 places et file tranquille.

bonsoir les coequipiers

je viens de repasser voir le géant et beaucoup de places perdues depuis 15h ou je suis passée pour la dernière fois .

Je viens de changer de cap : beaucoup plus au sud pour augmenter la vitesse qui était de 18.5 nd .

Faudra faire attention aux iles plus bas .

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMar 19 Jan 2010 - 8:47

FLORA

Martine nous a appelé pour regarder la terre qui approchait.

Oui Madère est devant nous. Déja! C'est qu'il file notre géant!

A 16H55, il nous restait 21533 milles à parcourir et nous étions 11.907 ème. et guère loin d'Orange.

Nous sommes tous scotchés à regarder défiler l'île et ses îlots jusqu'au coucher du soleil. Nous avons chanté tous et avons fait la fête. C'est la première terre que nous apercevions.

Elle attire toujours la terre, le coup de barre serait si facile à donner mais, il nous faut descendre.

A 20heures, le capitain TOF a pris la barre, tout heureux de prolonger la magie du soir. Nous sommes tous restés avec lui jusqu'à 23 heures.

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Mar 19 Jan 2010 - 9:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMar 19 Jan 2010 - 9:02

CAT

Dimanche matin 7 h 30
Je me réveille assez tôt.. donc vais faire un petit tour sur notre grand bateau... On a regagné neuf places... passé les Canaries... j'abats un peu pour reprendre de la vitesse... 24 noeuds ça dépote... cap au 134.

J'espère que tof ne m'en voudra pas de lui avoir emprunter la barre un peu avant l'heure...

C'est bizarre cette propension personnelle a vouloir prendre mes quarts plus tôt... une espèce de conscience professionnelle, le désir de bien faire...

Pendant la Transat en Double, je me réveillais ainsi souvent juste avant la fin de nos deux heures de quart... Souvent je me faisais un peu engueuler d'ailleurs.. Mais parfois en mer, quand on dort on sent quand le bateau a changé son rapport à la mer, au vent... souvent alors on rêve de manoeuvres compliquées et improbables ou on se réveille...
Mais comme disait mon père avant l'heure c'est pas l'heure après l'heure c'est pas l'heure...

Ce matin j'étais en mer, pas en vrai non plus mais presque... en rêve... sur une espèce de multicoque dans les ïles...et avec deux parfaits inconnus nous partions sur un genre de matelas pneumatique explorer les fonds... Notre embarcation de fortune commençait à couler... nous avions une grande distance encore à parcourir pour rejoindre le bateau et des poissons venaient nous croquer les pieds... La survie me fit me réveiller... Dommage c'était joli et sur le multi l'ambiance avait l'air sympa... à part une quantité incroyable de moustiques...

Il y a des moments quand même où je me dis que nous sommes un peu fous de naviguer ainsi virtuellement..

Bon je remonte sur le pont je vais peut-être croiser le Tof qui doit commencer à trouver la nuit longue.. et ne pas comprendre comment et quand il a un peu changé sa route... il pourra bientôt partir aussi dans ses rêves dans la chaleur retrouvée de sa banette..

J'attends maintenant 8 heures pour changer à nouveau légèrement de cap..
Ah le petit jaune était resté lui à l'est des Canaries... on verra bientôt qui a eu raison... pour l'instant nous allons plus vite que lui même si au classement il est bien devant nous... L'ombre noire de Mamour13 est toujours à notre tribord... il fait un noeud de plus que nous mais il a les voiles pro...

Bon voilà 26,4 noeuds... ça devrait aller... hum une petite odeur de terre là en passant près de Ténériffe... ? Il faudrait que je vérifie... allez je vais me refaire un petit café... faudra tenir toute la journée...

Je surveille le bateau d'un oeil.. et en même temps me fait une petite matinée la cinq... j'aime bien le dimanche matin sur la cinq... Programmation d'aujourd'hui, portrait documentaire d'Antoine de Caunes et famille... quels incroyables parents... j'adorais la classe de Jacqueline Joubert et la folie de son père... qui s'était fait enfermé à un moment dans une cage au sein d'un zoo et puis plus tard avait fait le Robinson sur une ile déserte du pacifique où il faillit mourir de faim et de folie.. Après mes jardiniers favoris le couple folichon et leurs petites mise en boite sympathiques dans le pays normand... Silence ça pousse.. Puis un portrait de Guy Bedos .. joliment documenté aussi....j'aime.. Et là la Grande Librairie... bon inégal parfois, je n'aime pas toujours les questions et commentaires de l'animateur... mais il y a souvent des invités qui valent le détour si on aime les tentations de la littérature...

Vous allez dire mais ce n'est pas le journal de Mal Partie c'est son journal à elle, mais je ne peux m'empêcher dès que la plume me prend de laisser vagabonder aussi mes réflexions, mes pensées... Vous en ferez ce que vous voulez au fond..

Allez revenons à nos moutons, ceux qui se forment sur l'eau dès les 25 noeuds... allons voir notre jardin à nous... celui des longs surfs atlantiques... C'est dommage quand on clique sur groupama il n'y a pas de lien... depuis hier il a fait de l'ouest... et nous sommes à la même latitude... Comme quoi tirer à l'ouest n'était pas semble-t-il une mauvaise idée...
Rien à signaler de particulier... il commence juste à faire très chaud... premiers poissons volants...

Je rectifiais le cap quand j'ai voulu observer de plus près notre classement et celui de nos amis... Mais compliqué...Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un record donc difficile de se rendre bien compte, de comparer les trajectoires, les vitesses...

Tout va bien.. VR ne dit pas souvent si on perdues ou gagnées des places.. Je vais laisser le bateau un peu pour aller voir la vraie mer et surtout si la petite maison de l'ile tudy n'a pas souffert de la dernière tempête, et marcher sur la plage et regarder la mer...

Je reviens bon quelqu'un a changé le cap... dommage car dans 36 h on aura moins de vent..

Je croyais que chacun s'occupait du bateau à son tour... Je ne vais pas moi changer de cap quand quelqu'un d'autre s'en occupe... La confiance ne règne pas ou quoi... Suis un peu déçue là... si on réfléchit à une route et que chacun la change.. on va faire de sérieux zigzags, (quoique que je l'ai fait ce matin mais juste une demi heure avant mon heure de quart...) il ne faut pas trop penser à la vitesse mais à où l'on va et où l'on sera dans quelques jours … Et là en plus en terme de classement nous sommes un point d'interrogation... spécial comme classement...

Enfin ma balade était belle... les couleurs de l'automne vraiment sont exquises... j'ai trouvé quelques coulmelles, des pommes, des châtaignes.. bien contente de cette escapade... mais je tenais à dire que si je me permets de faire l'école buissonnière de notre bateau je le fais en le mettant au mieux de son cap, enfin de ce que je crois le mieux... et qu'en aucun cas je ne l'abandonne... Il faudrait quand même que nous nous mettions d'accord là dessus...

voilà du coup je le laisse là où il a été mis mais dans 36 h... nous irons moins vite que je ne l'avais prêvu... allez encore deux heures et je laisse la barre.. Qui prend le quart ???

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Mar 19 Jan 2010 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMar 19 Jan 2010 - 9:22

- C'est moi qui prend le quart pour la nuit...ANNE je suis rentrée et j'attends avec stress et impatience...

- Ah je suis contente on a gagné dans les 3000 places et Marco vient de nous envoyer un message malpartie mais bien remonté... cool... comme quoi mon petit quart a été bénéfique quand même... dit Cat

- mais personne n'en doutait...

- bien ... Anne ... petite recommandation... fais gaffe aux vents à venir dans 36 heures en fonction de l'angle et de leurs forces... bon quart à toi... j'ai tout rangé et regarde dans le faitout, je t'ai préparé une petite fricassée de poissons volants au citron vert

- hummm voila qui parait succulent surtout apres avoir passée la journée a ramasser des olives

- ah quelques olives en plus ça parfumera davantage...

- roooo mais non des olives pour faire de l'huile , en Bretagne vous connaissez pas l'huile d'olive vous c'est beurre sale....lol

-tu nous prends pour des demeurés ou quoi... je ne cuisine pas au beurre moi madame... et l'huile d'olive je la prends première pression à froid... et parfois des amis après l'olivade m'en envoie... j'ai voyagé un peu tu sais lolllllllll
pour résumer quelques petites olives de nice jetées dans le petit plat concocté ne fera pas de mal du tout au plat...

- Alors ! vous parlez de mon boulot? intervient le capitaine

Vous savez c'est mon second métier de faire à manger. Aujourd'hui, j'ai fait des cassolettes de fruits de mer, canard à l'orange avec des frîtes et pour finir une charlotte aux framboises.
Ils ont bien aimer mes résidants!!!

Je voulais parler de mon quart de samedi soir,

La soirée était joyeuse, ma belle soeur et son ami sont venu par radio, manger à notre bord. Au menu, un pot au feu fait maison. Vers 20h15, désolé du retard j'ai pris la barre,Cap 192°, 24Nds de vitesse et le vent à 20Nds 144°Babord, la place 7615ème.

Au large je voyais avec vous, les lumières de Madère, c'était sympa d'être en contact avec la civilisation. Sans avoir le brouhaha de la ville, juste les illuminations, ils ont peut être déjà mit celles de noël.

Je suis retourné manger!!! Ma fille (Louise 5 ans) m'a lu pazr radio, sa lettre pour le père noël. Dans sa liste, elle avait mis plein de doudous??? Je lui dit qu'elle était grande pour avoir encore des doudous. Elle m'a répondu que c'était pas pour elle mais pour le futur bébé...(ma femme est enceinte). Incroyable!! des enfants de 5 ans aussi prévoyant et que nous (les adultes) sommes encore aussi fou sur notre ordi pour un bateau!!!

La vérité sort toujours de la bouche des enfants mais aussi la réalité de la vie aussi. Elle m'a fait rire Very Happy Very Happy

Vers 23h20, vitesse 23.9Nds et la place 7818ème. On perd des places, c'est normal on s'écarte de l'arrivée. Je vais me coucher.

Dimanche 8 novembre;

7h10 vitesse 24Nds, vent 18.9Nds 134°babord, cap 182°, place 7874ème.

Dans 50mn je laisse la place à Kate. Est elle réveillée? Je lui envoie un MP? On est dimanche quand même... Je verrais si le bateau change de cap tout à l'heure.

Bonne route Malpartie!!!

Voilà ce que j'avais oublié de mettre ce matin. Le sommeil me prenant, j'ai eu la paresse d'écrire.

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400


Dernière édition par jackie montanède le Mar 19 Jan 2010 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMar 19 Jan 2010 - 13:34

LOLA


Ce matin quand je me suis levée j´ai vu de mon bateau, ou mieux dit je ne voyais plus MALPARTIE. Il volait dans l´Océan comme un Géant.

Je me demandais si on s´était apperçus d´avoir passé les Canaries...

Si quelqu´un dormait, les voilà !!

Îles Canaries

Sur les eaux rafraîchissantes et bleues de l'océan Atlantique, les îles Canaries offrent toute la magie d'un archipel unique au monde pour sa diversité et sa richesse subtropicale; tout un univers qui jouit d´un climat printanier qui dure les 12 mois de l'année.

Îles Canaries: Sept îles, sept mondes.El Hierro, La Palma, La Gomera, Ténérife, Grande Canarie, Fuerteventura et Lanzarote, des îles spectaculaires et pourtant si différentes les unes des autres, séduisent le visiteur.

Profondément marquées par leur origine volcanique, les Îles Canaries constituent un authentique paradis qui invite à l'évasion et au repos, à un peu plus de deux heures de la Péninsule Ibérique et à quatre heures des principales villes européennes.

D'immenses dunes blanches, des eaux cristallines, des paysages d'aspect lunaire, des forêts luxuriantes, des criques isolées de brillant sable noir, des volcans, de longues plages dorées et toute la couleur de villages qui ont su préserver leur patrimoine historique et culturel, avec des fêtes populaires de longue tradition et une gastronomie aussi simple qu'exquise.

Îles Canaries: Sept îles, sept mondes ….



Lola connait très bien les Iles Canaries. Ce soir autour de la table du carré, nous l'avons décidé à nous en parler. Pour ma part, je ne connais qu'une de ses îles : GRAN CANARIA où j'ai eu le bonheur de naviguer et où j'ai échappé à un jour près, à un terrible raz de marée qui a fait bien des dégâts.


Dernière édition par jackie montanède le Mer 20 Jan 2010 - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMar 19 Jan 2010 - 13:43

El Hierro


Peu d'endroits conservent leur authenticité et leurs valeurs naturelles comme El Hierro, la plus petite île de l'Archipel et l'un des plus beaux rivages que baigne l'océan Atlantique.

Sur un peu plus de 278 kilomètres carrés, le visiteur découvre avec surprise un continuel contraste de paysages très différents, où il pourra admirer des coulées de lave, des cônes volcaniques, de verdoyantes pinèdes, de paisibles prairies ou d'authentiques forêts de lauracées (la Laurisilva), une côte rocheuse où défilent de colossales falaises plongeant à pic dans des eaux bleues, cristallines et foisonnantes de vie.

À El Hierro, vous pourrez vivre un vrai retour à la nature, en parcourant ses sentiers, à pied ou à vélo, en survolant ses vallées en parapente ou en pénétrant dans ses tubes volcaniques pour expérimenter une nouvelle modalité de spéléologie.

La forêt des sabines millénaires, le phare d'Orchilla ou la Grotte de Don Justo, à La Restinga, déversent toute leur magie sous les yeux du visiteur à la recherche d'endroits singuliers et de nature vivante.

À El Hierro, vous pourrez connaître les fonds marins les plus spectaculaires. Ses eaux cristallines vous révèleront un incroyable paysage volcanique et des centaines d'espèces subtropicales. Un autre des ses incontestables attraits se trouve à Guinea et au Centre de Récupération du Lézard Géant, une espèce endémique et protégée d'un très grand intérêt scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 10:08

Voilà quelques photos de l'île :


En regardant cet arbre couché, nous pouvons nous imaginer la force des vents qui viennent balayer l'île

Cote déchiquetée par la mer qui vient frapper. Il ne fait pas bon s'aventurer en bateau trop près du bord

Une vue de la Pena

Phare de Orchilla
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 10:25

LA PALMA

La Palma est un havre de paix et un régal pour les sens. Connue comme la "Isla Bonita" (la belle île) pour ses paysages naturels spectaculaires, la couleur, l'harmonie de ses villages et villes coloniales, elle constitue un lieu unique qui surprend par la beauté d'une nature qui impressionne à chaque pas dans ses recoins les plus exotiques.

Berceau de belles légendes, La Palma est un endroit parfait pour s'évader dans ses luxuriantes forêts de Laurisilva, les plus importantes de l'Archipel , au bord de ses sources, comme les "Nacientes de Marcos y Corderos" et dans des ravins comme celui de "El Agua", qui vous régaleront de leurs sons et de nouvelles senteurs.

À l'Île de La Palma, Réserve de la Biosphère depuis 2002, vous trouverez des cônes volcaniques, des criques idéales et des endroits magiques comme le Bois de "El Canal" et "Los Tiles". Détendez-vous face aux vues que vous offre la Caldera de Taburiente, un panorama spectaculaire que vous ne pourrez distinguer que depuis les cimes des belles crêtes qui l'entourent, quelquefois, par-dessus les nuages.

La Palma est aussi l'île des Étoiles pour l'extraordinaire clarté et limpidité de son ciel. Au Roque de los Muchachos, dans un cadre singulier, d'une surprenante beauté et à plus de 2.420 mètres d'altitude, vous pourrez connaître l'un des observatoires d'astrophysique les plus importants du monde, où des scientifiques de toute l'Europe étudient l'Univers.


Cote de La Palma

Observatoire de La Palma
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 10:37


Observatoire Roque de Los Muchados


Cascade naturelle


la Caldera de Taburiente
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 10:51

- Avec ces photos, Lola nous fait rêver. dit Martine

Oui les photos de Lola sont un véritable bonheur.


Elle continue à nous raconter.....

LAGOMERA

La Gomera, c'est la nature à l'état pur: des forêts luxuriantes, de profonds ravins, des falaises aux formes impossibles et des villages qui conservent leurs traditions les plus ancestrales pour vous offrir des vacances différentes. Île de sentiers, de hameaux et de lieux secrets d'une incalculable valeur écologique, La Gomera met à votre portée tout le charme d'une terre accueillante où vous pourrez vivre votre meilleure expérience.

Intimement liée à la découverte de l'Amérique et aux voyages de Colomb, l'île réserve pour vous ses coins chargés d'histoire, comme la Torre del Conde, mais surtout, ses trésors naturels qui vous marqueront.

Découvrez le Parc National de Garajonay, déclaré Patrimoine Mondial par l'UNESCO, et sa Laurisilva, une forêt de rêve qui recouvrait à une époque tout le bassin méditerranéen et que l'on considère aujourd'hui comme un fossile vivant.

Le respect et l'amour de ses traditions font de La Gomera un lieu pour la découverte. Il n'y a que là que vous pourrez connaître le curieux langage sifflé grâce auquel les habitants de l'île pouvaient communiquer sans avoir à parcourir des distances accentuées par un relief très accidenté; des fêtes traditionnelles aux couleurs locales et une gastronomie abondante en éléments uniques, comme le potage de cresson ou le miel de palme, un mets exquis obtenu de la sève du palmier.

Depuis la mer, l'Île de La Gomera vous surprendra avec Los Órganos, une spectaculaire falaise volcanique que l'érosion a façonné comme les gigantesques tubes d'un orgue impressionnant qui s'enfonce dans les profondeurs de l'océan où se dessinent des fonds marins surprenants.

La Gomera

s de cèdres


Los Organos
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 11:44

TENERIFE

Ténérife, l'Île au printemps éternel. De la côte à la haute montagne, Ténérife constitue un univers de contrastes accusés : criques secrètes de sable noir, longues plages dorées, profonds ravins, gigantesques falaises, forêts exotiques, paysages volcaniques d'aspect lunaire aux formes impossibles, vallée recouvertes de bananeraies...

L'Île de Ténérife, la plus grande de l'Archipel, vous fera découvrir des paysages incroyables et tout un monde de sensations. Sous vos yeux, une nature surprenante. Vous pourez observer les étoiles avec des guides spécialisés, dans l'un des plus beaux endroits du monde: le Parc National du Teide, couronné par le majestueux volcan dont il tire son nom et qui est, avec ses 3.718 mètres, le pic le plus haut d'Espagne.

L'île permet également sa découverte par sa gastronomie et sa culture, avec un mélange magique de tradition et de modernité; parcourez des centres historiques comme celui de La Laguna, déclaré Patrimoine de l'Humanité par l'UNESCO, très près d'édifices impressionnants comme l'Auditoriom de Ténérife, une oeuvre de l'architecte et ingénieur Santiago Calatrava.

Plongez dans ses nombreuses légendes et devenez les princesses de ses contes.


Ile de Ténérife


Lagos de Marcianes



Teresita


Teide

Grotte du vent


La Orotavo

el auditorio
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 12:07

GRAN CANARIA


Imaginez une île où vous pouvez profiter de tous les paysages dont vous rêvez. Un véritable continent miniature qui vous passionnera par ses immenses plages dorées et ses interminables dunes de sable blanc, avec ses ravins verts, ses villages pittoresques et ses ensembles historiques qui vous transportent au passé. Vous découvrirez un paysage de villes de charme où l'animation dans les grandes zones commerciales et la vie nocturne animée s'entrelacent avec les cultures et les siècles d'histoire.

À Grande Canarie, vous pourrez profiter tous les jours de la mer. Venez donc là où l'on vous offre tout un océan de possibilités, où vous pourrez pratiquer la plongée, le surf ou la pêche. Imaginez une île où passer toute une journée sur une table de windsurf ou à bord d'un voilier...une île avec une température moyenne de 24 degrés.

Grande Canarie une île parfaite, Réserve de la Biosphère, vous offre des espaces naturels uniques, des endroits cachés. Imaginez un lieu avec une gastronomie délicieuse et variée, avec des fêtes populaires , des parcs thématiques et de loisirs pour toute la famille. Imaginez que vous vous trouvez dans des villes où la vie se vit dans la rue, avec des cafés et des terrasses qui animent la promenade.

Grande Canarie, où la population est aimable et conserve ses traditions ancestrales, est aussi une terre qui regarde vers le futur à travers l'art et la culture. Un lieu pour profiter de musées, festivals de musique classique, opéra et cinéma. Imaginez une île où joindre l'utile à l'agréable en un lieu, une température idyllique .



La maison de Christophe Colomb à Las Palmas


Sorrueda


La marina de Mogan


Tejeda


Dune de Maspalomas



Las Cumbres


Dernière édition par jackie montanède le Jeu 6 Mai 2010 - 10:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 12:39

LANZAROTE


À Lanzarote, la plus orientale des Îles Canaries, vous découvrirez tout l'exotisme des plus surprenants paysages volcaniques, où la main de l'homme a su conjuguer art et nature en créant des espaces spectaculaires de grande beauté. Dans beaucoup de ces espaces, César Manrique, son artiste le plus universel, a laissé son témoignage ineffaçable en transformant les déserts de lave en d'authentiques oasis dressées à coups de roche, d'eau et devégétation tropicale.

Pour preuve, les Jameos del Agua, un labyrinthe embrouillé de grottes et de tubes volcaniques; un vrai paradis pour les sens, où il y a de la place pour les loisirs et la culture. Là vous pourrez jouir de musique en direct et de danse, dans un décor qui est à lui seul tout un spectacle.

Déclarée Réserve de la Biosphère par l'UNESCO en 1993, l'Île est devenue une référence mondiale de l'architecture naturelle où tradition et modernité peuvent s'harmoniser pour donner le meilleur d'elles-mêmes.

Découvrir Lanzarote sera une expérience inoubliable. Parcourez la Route des Volcans au Parc National de Timanfaya, et découvrez chaque recoin de cette île volcanique unique, à pied, à cheval ou à bicyclette, à travers de jolis sentiers.

Vous pouvez également vous laisser surprendre par le groupe d'îlots connu comme "Archipiélago Chinijo", un parc naturel formé par La Graciosa, Alegranza et Montaña Clara, et les Rochers de l'Est et de l'Ouest.

Vous serez séduit par les eaux cristallines de ses plages. Vous en découvrirez des blanches et brillantes ou de sable sombre; les unes où la mer est tranquille et délassante, d'autres avec une forte houle, idéales pour des sports comme le surf ou la planche à voile. Sous l'océan, les formes volcaniques abritent une faune marine intéressante, riche en couleurs, de plus en plus appréciée par les amateurs de plongée.



Sn Gines


Flque verte de Yaiza




Los Jameos


Timenfaya


La Graciosa



l'archipel de Chinijo



- Je voudrais dédier ces photos a Flora et a tous ceux qui cherchent la Libérté nous a dit LOLA

- Merci Lola! je suis très émue par ta dédicace. C'est très beau ce que tu nous as raconté et montré. En fait, ce que nous avons vu de loin. Mervilleux!

J'ai navigué aux Canaries mais autour de Gan Canaria. Les sites sont variés : des hauteurs volcaniques aux belles plages de sable blanc. L'intérieur malheureusement encombrée de voitures. Las Palmas avec son port où viennent accoster les bateaux en partance vers les îles des Amériques. Le port où viennent mourir les bateaux dont la peur de la traversée les fait hésiter.

J'ai visité Maspalomas et le parc. J'ai assisté aux figures imposées des perroquets, impressionnée par ce qu'ils peuvent faire. J'ai failli me faire piquer par un butor dressé, moins amusant, mais l'appareil photo devait l'inquiéter. Très beau Parc. La marina de Morgan a été ravagée une semaine après notre départ, par un raz de marée venu des îles du Cap Vert

Pour la petite histoire, le nom de ces îles ne vient pas de l'oiseau mais du mot CANUS = CHIEN
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeMer 20 Jan 2010 - 12:51

ANNE


salut les amies et les amis..
Petit resume succint de ma nuit..Prise de quart vers 20h10 , je me suis melangée un peu les pinceaux avec kate , rien de grave tout etait de ma faute..

Kate m'avait prepare un plat de poissons volants "exocet" de celebre memoire ...rire

Je prends l'option d'un cap 205 meme si je perds de la vitesse cela paiera dans 36 h, soit mes equipiers me beniront ou ils me maudiront, dur dur d'etre seule sur ce monstre des mers.

Je ressens les sentiments des vrais skippers qui ont des moments de doute , la fatigue m'a quittée pourtant apres une journée au grand air (mistral) un peu comme les alizes mais en plus frais

22h30 la nuit s'annonce longue...les etoiles me font des clins d'oeil, un peu de musique pour me tenir compagnie , bruce springsteen "le boss" dans mon MP3, j'adore il me donne la peche

Grrr! je perds des places allez je privilegie la vitesse tempete sous un crane que vaut il mieux faire en accord avec moi meme :cap a la vitesse , perdre des places me stresse.

cap 182 vitesse 37 km/ vent 31 km/ oui suis une terrienne ,je ne sens pas encore les nageoires de poisson qui poussent

23h55 le tableau de bord indique +1 je pense que c'est bon signe demain je demanderais des explications au captain tof..;suis une neophyte qui desire apprendre.

Je vais prendre un peu de repos et lire un peu

1h du mat ,apres un virement de bord pris en concertation avec moi meme ,je perds des places grrr!!

La fatigue fait papillonner mes yeux ...allez vogue vogue petit Malpartie va ou le vent te portera..

A plus les amis pour un debriefing...
that all folks


Lundi 9 Novembre

FLORA

9h16, j'ai pris la barre que m'a laissée Martine. Le vent souffle à 20 Nds de babord amure, nous avons reculé : 4222ème le cap est au 200. Je vais essayer d'aller plus ouest au cap 233.

A 9H52, je fais cap au 258 pour chercher les vents car devant, ils mollissent.

Le chevalier m'appelle a la radio, il pense que j'irais plus vite en faisant plus sud. Oui bien sûr, mais est- ce que je gagnerai quelques places ?

Le doute s'insinue, je pars donc plus sud à 10H au 214 avec une vitesse de 2OND,2. On perd encore des places mais on gagne en cap.

Nous conversons avec Domi à la radio. Oui difficile de bien conjuguer la route la plus rapide avec du vent et gagner des places.

A 11heures, cap 200, vitesse 24,7 mais on perd encore, c'est la chute libre!! grr!

A 13H, Domi me remet le doute, vas plus ouest j'essaie au 246 mais nous perdons toujours.

Bon, allez je vais tirer des petits bords cap 158, vit 20N3 mais c'est encore du recul : 4269.

14Heures, je dois donner la barre au Chevalier. Bon courage Domi !

Avant de me retirer, je jette un coup d'oeil et miracle en allant vers l'est pour tirer des petits bords, je viens de gagner 3 places. Me voilà rassurer! je passe la barre à Domi

DOMI

pas de problème! je prend la barre à 14h! Razz

je viens de terminer de couper les patates! pas de frites, on en a eu hier, mais en rondelles, dorées à l'huile, persillées, poivrées, hummm, c'est notre Captain qui va être content ! "


Il y en a une qui se pourlèche déjà, c'est ANNE


DOMI


Prise de barre à 12h00, après divers échanges radio avec Fleur de Sel ; vent de NE 20 Nds faiblissant un peu, nous faisons Cap au 200° à une belle allure, 24,7Nds , avant de refaire de l’Ouest, sans doute 230°, pour éviter la traversée des îles du Cape Verde, où le vent va mollir outrageusement dans les 12h !

Nous tenions une 4248ème place, pas facile dans ces conditions, et forcément en chute depuis que nous quittons la route la plus directe pour avoir de meilleurs vents à l’Ouest !

Finalement, d’un commun accord avec Fleur, nous passerons les îles du Cape verde par l’Est !

Peut-être notre erreur majeure de cette première semaine ? gagner des places ou chercher le vent ?

Je reprends la barre à 15h et file au 180°à 20,7Nds…sans regrets !

Rien à signaler à part le vent qui mollit 14 Nds mais ne tourne pas, 300 places de gagnées à 18h…

A la mise à jour, toujours pas de raison de changer mon cap, alors, je prends la pose, certes, on reperd des places, rien de grave !

Il est minuit, ciel dégagé, on voit les lumières sur Pedra Lume, Santa Maria et Gata, sur l’île de Boa Vista, si si, le vent tombe doucement à11,3 mais nous poursuivons la descente à 14.6…quand j’aperçois 1 puis 2 fusées de détresse ! Nautikamazon est échoué sur l’île volcanique de Boa Vista ! Heureusement, il est juste à côté du petit port de Curral Velho, il sera secouru très vite ! c’est pas désertique ce coin là !

Sinon, aucune avarie à signaler ^^ ni incident à part le seau d’épluchures de pommes de terre qui est parti... avec les épluchures de ce matin ! par-dessus bord ! les Rorquals qui nous côtoyaient ont eu une surprise désagréable ! ce qui ne manquera pas de soulever un certain émoi…quand au seau, espérons qu’il ne blessera aucune créature marine et ne provoquera aucune avarie à nos poursuivants, mais qu’il ira s’échouer sur une plage Mauritanienne !

Je quitte la barre pour me reposer, à la 4085ème place…"

"Et puis zut, pris de remords, et à force de lire les
prévisions , je décide en mon âme et conscience de faire cap à l’ouest, sitôt la pointe sud de Boa Vista à mon tribord ! Tant pis pour les places chèrement gagnées aujourd’hui ! mais il me semble que notre cap va nous coûter cher dans les prochains jours ! Je me laisse peut-être influencer par les bateaux qui changent de cap aussi…
Notre angle par rapport au vent sera meilleur pour descendre
plus vite, avec de meilleurs coefs…et je file à 15,7 ! alors zou ! Barre à tribord toute!


A 22Heures, notre capitaine est passé, la mine réjouie :

Bonsoir,

- Je viens de voir que le Malpartie est plus tôt bien partie... C'est bien tout le monde a pris ses corvées sans grogner : Domi et Kate la cuisine, Lola les photos, Evene étudie les classements, Martine fait du rangement dans les cabines (si tu trouves mon livre sur les phares, tu me le laisses sur le bureau, merci) et Flora raconte la vie des équipiers sur le Malpartie. Mais Marthe, elle ne fait rien, je ne l'ai pas vu de la matinée??? A oui, c'est la dernière, elle visite... Tu as raison Flora, fini le tourisme, tu peux lui donner la barre de temps en temps. Elle a juste à nous dire quand est- ce qu'elle est là.

Bon et bien moi, je retourne au lit, hihihihihihi.

A 20h demain Flora.

FLORA

Et voilà ce que sont les chefs, ils viennent, donnent des ordres et repartent ! Il est gentil notre capitaine mais bon, il pourrait mettre la main à la pâte de temps en temps. La main à la pâte ! je vais m'en occuper car c'est un excellent cuisinier. Il faut qu'il nous montre ses talents.




Mardi 10 Novembre,

FLORA

8H15, j'ai pris la barre un peu en retard, vous me pardonnerez j'avais un problème avec un autre bateau.

J'aperçois les îles du cap vert que je vais laisser à babord pour aller vers l'ouest, CAP 251. Le vent a molli 8 Nd,6 mais nous filons tout de même à 12° Où sont nos 26Nds du début de course.

Non nous ne sommes pas si mal placés que ça 4121ème!

NAUTIKAMAZON navigue près de nous. Son skipper se trouve rassuré. A la radio, il s'excuse pour le désagrément qu'il a occasionné et nous dit qu'il a eu un moment d'inattention dû au manque de sommeil et puis les îles étant si belles il n'a pas pu s'empêcher de les visiter. Il nous donne rendez vous pour le pot de l'amitié et nous souhaite bon vent.

Super les amis nous sommes tous conviés à l'apéro.

Le soleil monte dans le ciel, il fait déjà très chaud. J'ai mis sur mon maillot de bain, un tee shirt sinon gare aux coups de soleil.

Les rorquals ont disparu. Je regarde la mer qui frissonne. Une petite brise gonfle les voiles et j'aperçois sur le mât un goeland qui est posé. Merveilleux oiseau qui vient nous rendre visite. Il en profite pour se reposer avant de regagner la terre qui n'est pas loin.

Je vais descendre à la table à carte pour étudier notre route.

Je viens de dépasser une barque Capverdienne en bois peinte en bleu et jaune. Les pêcheurs m'ont regardé passer avec effarement.

J'ai bien changé de cap pour les éviter mais depuis ce matin, ils doivent se dire qu'ils sont dans un endroit de grande circulation. Ils sont si loin de la terre! La pêche est vitale pour eux et ils profitent du beau temps pour venir remplir leur panier.

NAUTIKAMAZON nous invite tous à s'arrêter chez lui, à Cayenne, lorsque nous reviendrons.

C'est gentil et nous pourrons visiter le pays.

Je vais prendre un peu plus de vitesse pour descendre. Je suis passée au cap 177 et le bateau accélère, 15N5 pour un vent de 9N7. Incroyable, il vole!

Lorsque je tiens la barre et que je regarde l'horizon devant, il me semble être le maître du monde.

Je vais mettre le pilote automatique car je ressens un petit creux.

Dans le carré, les copains sont tous autour de la table. Il savoure le repas que Domi nous a encore fait aujourd'hui. Il aime faire la cuisine et nous lui laissons volontiers les fourneaux!

La dernière bouchée avalée je remonte sur le pont

Le ciel s'est voilé! j'espère que le vent ne tombera pas. Il ne souffle pas autant que je le voudrais.

Les goélands tournoient sans cesse comme s'ils venaient nous dire adieu. Ils nous saluent au passage et nous lancent leur cri. Nous retrouverons leurs freres dans le Sud, au Cap.

Etranges et si beaux les goelands, compagnons des marins.

Je ne sais comment faire mais il faudrait que quelqu'un me remplace à la barre.

14H, ce que je craignais est arrivée, le vent chute, 8Nd6, le ciel qui se voilait, me l'annonçait. Repasser à l'ouest ? c'est dommage, nous gagnons en route, nous sommes toujours en avance par rapport à Peyron.

Notre vitesse est de 13 Nds au lieu de 14N2 pour un cap de 186.

J'hésite car ce soir, il y aura plus de vent sur cette route.

Je vois que Marthe a pris connaissance de notre livre de bord. Pour l'instant elle s'accoutume aux instruments mais quel bonheur pour elle quand elle aura la grande roue dans ses mains, le bonheur!

La radio s'est tu! je n'ai plus de contact avec les copains. C'est l'heure de la sieste !

Ah! voilà LOLA qui vient me remplacer.

LOLA

14H05

Un petit retard et je viens de prendre la barre de Malpartie

C´est la première fois que j´introduis les codes.

Je n´osais même pas y toucher, je me contentais de le voir naviguer aux mains de mes coéquipiers quand j´étais à la barre de mon bateau AvefrancesaII .

Ça fait un petit moment que j’ai partagé cette émotion avec Sylvain …Je vais barrer Malpartie !!!

Sa réponse … tu pourras écrire tes impressions.

Il m´a bloque. Je n´aime pas écrire, j´ai peur de ne pas savoir exprimer ce que je ressens. Quel stress !!

Mais dès que je me suis mise à la barre, j´ai perdue toutes peurs.J´étais tellement contente que j´ai oublié de dire à Flora que je prenais sa relève, alors du coup on était toutes les deux à naviguer côte a côte sans nous en apercevoir.

Je viens de lui dire qu´elle peut y aller… et voilà Malpartie est à moi toute seule !!!!


On navigue à 13Nds pour un vent de 8.6Nds

Cap 142º par bâbord

On vient d´échanger quelques mots Flora et moi, si on faisait un peu plus d´est on arriverait à avoir 14,4Nds de vitesse, mais il ne faut pas prendre de risque les vents seront plus faible ce soir.

Je vais voir notre place !! 4192 ème


Ouffff !!! C´est beau !!! On peut encore voir la terre bientôt on sera en pleine mer.

Ça me fait un peu peur. L´Atlantique … c´est énorme !!!

Je relâche un peu, je me suis familiarisée avec ce géant et je me calme un peu.

Une petite pensée pour mes coéquipiers, grâce à eux on fait une belle course. Une pensée aussi à notre capitaine « Toof ». Lui il joue son rôle, mais on se sent fort rassurée avec lui, il contrôle tout.


C´est agréable le vent dans les cheveux, le soleil qui réchauffe encore. Tiens ! Je vais mettre de la musique et grignoter un peu (je n´ai pas encore mangé).

Je vois Vainvain du nord, marcopolyo, isaac sidel, petit jaune, maximenargo, avefrancesa II, tous des amis sur la course.

J´en vois aussi d´autres, Zama 4, chouchou9, blue eyes, ataraxi II, christ51, heepiwok, beer man, nautikamazon je ne les connais pas. Il y a quelque chose qui nous unit on est tous dans la même aventure, Le Tour du Monde !!!!


On gagne un petit peu en vitesse

Cap 140º à bâbord, 13,5 Nds. On perd quelques places 4201 eme.


Dernière édition par jackie montanède le Jeu 6 Mai 2010 - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
jackie montanède

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitimeJeu 6 Mai 2010 - 14:14

Il est 17H25 Malpartie vient de terminer son 5 eme jour, on est placé 11264 (j´avoue que je n’y comprends rien à ces classements).

Il reste encore 20809 milles.


Quelle beau couché de soleil !!! Canette de coca à la main, j´ai profité de ce moment de solitude, qui a été délicieux car je l´ai choisi. Parce que je vous avoue les copains ce que je crains le plus c´est la solitude.


18H23, il a rafraichit, sans le soleil il fait un peu froid. Je mets un blouson et je prends un verre de lait chaud.

La nuit est tombée, il fait froid j´attends la relève à 20H.

J´ai finalement changer le cap, j´ai hésité pendant toute l´après midi. Et je prends le risque.


161º à bâbord la vitesse est descendue à 9,6 Nds, je vais tenir juste pour passer dans la zone avec des vents plus forts 18 milles environs et je redresserai tout de suite vers le sud. Bon j´en parlerai à ma relève, faut voir ce qu´il en pense.


Ça y est Toof est venu…il prend la barre… heureuse et désemparée à la fois de passer la main… étranges sensations tout de même.

Je vais attendre mon prochain quart, la nuit de vendredi, mais cette fois je naviguerai accompagnée de mon homme...


Mer 11 Nov - 10:23

FLORA

Je viens de prendre la barre, 9heures !!!!!! je ne m'étais pas aperçu que j'étais de quart, je flemmardais dans ma couchette! et le capitaine m'appelait et je n'ai rien entendu. C'est certain, je vais me faire tirer les oreilles il vaut mieux que je me fasse toute petite!

La brume est toujours là! agaçant pour moi qui aime le soleil, le vent. "fille du vent et de la mer........" j'ai l'impression que nous ne sommes pas en course pour un reccord mais en croisière! Je n'ai pas à me plaindre, notre géant file tout de même à 16 Nd,1.

Hier, par radio, un copain m'a dit que mon bateau était arrivé au cap à 17heures. Nous allons y passer au Cap, les copains nous feront un signe de la main mais nous passerons tellement vite que nous ne les verrons pas.

J'ai une envie irresistible de mettre une ligne à l'eau mais cela ralentirait notre vitesse. Je ne peux pas. Les cales sont pleines et j'ai le jambon caché en réserve lorsqu'il nous manquera de quoi manger. Nous avons prévu pour 80 jours, j'espère bien que nous arriverons avant. Le bateau de Jules Verne n'était pas un trimaran et ne filait pas à 26Nds, donc nous devrions arriver avant.

Il n'empêche, il faut que nous faisions attention à nos réserves alimentaires. Les gâteaux absorbent la farine et les oeufs, il faudra penser à n'en faire que le dimanche par exemple et moi qui allait demaner à Kate de nous faire une belle tarte. Vous ne savez pas, Kate excelle dans les tartes aux fruits. L'eau m'en vient à la bouche.

Hier nous avons discuté avec Marthe. Son métier est merveilleux. Tout ce qui touche aux enfants relève du merveilleux! beaucoup de travail, beaucoup de soucis il est vrai, mais il est gratifiant, enfin c'est mon avis.

Cela me fait penser à un copain qui m'a appelé à la radio. Il m'a indiqué l'adresse de son blog, il faudra que Kate lise. Tiens Katelise c'est presque le nom de son bateau. Je vous raconterai l'histoire lorsque j'aurais fini de lire. J'en ai lu 3 pages surprenant!

Bon allez, assez parler je remonte voir si les bateaux voisins ne nous gênent pas.

Mer 11 Nov - 13:18

Aujourd'hui ce n'est pas un bon jour pour moi. J'ai essayé de me jouer des sautes d'humeur du vent, mais je n'ai pas réussi.
Je l'ai mené dans le 199 avec une vitesse de 15 Nds pour un vent de 8ND6 mais cela n'allait pas.

Kate qui va prendre la barre fera certainement mieux que moi.

Bon allez je vous prépare de quoi déjeuner, je pars voir dans les réserves. Hier j'y ai vu du poulet. Je vais le faire cuire à l'indienne j'ai trouvé du curry avec du riz cela ira bien.


KATE


ce ll novembre

Je prends la barre avant l'heure Flora a des obligations... Barre à l'ouest... enfin pas plein ouest rassurez-vous... mais là devant si je continue le cap... pfffffff bulle... Alors forcément on a perdu en vitesse, mais ce n'est que pour aller plus vite plus tard...

Crachin sur Quimper on est vraiment en novembre, pas le mois que je préfère... Bon sur la bateau par contre fait chaud... très chaud.. Je pourrais presque me laisser trainer un peu derrière le bateau.. mais on est limite en vitesse là, malgré tout un peu trop vite... Enfin, si je lâchais le bout, peut-être qu'un beau marin viendrait me sauver et je serais bien obligée alors (trop contente) de continuer la route avec lui...

Le bateau va bien... j'en profite pour essayer de comprendre comment marche un genre de photoshop gratuit que l'on m'a conseillé... Pour l'instant, je n'ai pas encore compris grand chose, allez je m'y remets...

Je commence un peu à mieux comprendre... Vous verrez je l'ai croisé le bateau.. dans le jour et puis dans la nuit, mon navigateur solitaire.. Il ne vas pas aussi vite que nous... mais il m'accompagne là … et puis nous nous sommes donné rendez-vous dans un port dont je tairais le nom...

Bon ça file un peu tranquille... suis obligée d'essayer de m'échapper de la bulle... Dommage qu'on est pas trop continué à faire de l'ouest quand j'avais commencé.. mais bon chacun navigue avec ses intuitions propres, c'est vrai que sur un bateau il n'y a qu'un navigateur, j'entends pour les moins néophytes de la vraie voile, celui qui fait le point sur les cartes, regarde la météo à venir et tutti quanti...

Je commence un peu à mieux comprendre ce logiciel de photo mais il va me falloir encore des jours pour maitriser l'engin... Enfin c'est toujours bien d'apprendre...

Je vais faire une petite tarte au citron vert.. ça change... et puis ils ont bien tenu le coup et ce soir j'en mettrais un peu dans le rhum .. histoire de chanter sous la lune.. et les étoiles..

Savez-vous que dans l'hémisphère sud, les chanceux ils ont un ciel bien plus rempli que nous de ces petits astres qui brillent dans la nuit.. Vous imagineriez-vous un ciel sans étoiles.. ? Savez-vous aussi que là dans le sud que nous allons franchir bientôt l'eau coule les éviers, lavabos dans un sens contraire du nôtre..

Pour ma part je n'ai jamais franchi l'équateur... J'ai été pas loin .. mais non je ne suis pas passée dans l'hémisphère sud.. Il le faudra un jour quand même...

Qui de nous sacrifiera une mèche pour la donner à Neptune bientôt ? Une mèche blonde, brune, rousse ou bien blanche.. ???
J'ai remis du cap un peu sud... histoire de...

Il aura plu toute la journée ici... dans le réel... par contre je me suis aspergée plusieurs fois d'eau de mer... fait chaud pour un petit poisson comme moi, il faut le mouiller régulièrement... bien envie d'aller rejoindre mes comparses.. dans cette eau d'un bleu profond... Au fait je vous préviens ne soyez pas effrayés deux gobicéphales nous suivent depuis quelques heures et ça pourrait durer des jours.. Pas très beaux.. mais pas grave, ils sont là dans le sillage et soufflent de temps en temps, des espèces de gros dauphins un peu lourdauds... sont gentils..

La nuit est tombée... nous naviguons bien, le bateau glisse su les vagues.., un peu de Velvet Underground... pas trop fort pour entendre encore la mer...

Allez on repart... un peu débarrassé des calmes enfin nous ne sommes pas en pleine tempête non plus... mais pas loin de 16 noeuds pour beaucoup moins de vent...

Marco n'est pas loin, lepetitjaune qui a pris pourtant un peu une autre route à côté aussi... Tutto va bene cosi...

Bon petit ralentissement un peu plus de 13 noeuds la bulle est à notre est mais nous en subissons encore les effets...

J'irais refaire un petit tour de pont bientôt.. vérifier un peu nos voiles.. le cap encore, s'il y a risque de collision...


Jeudi 12 novembre 2009


MARTHA

J’ai eu du mal à ouvrir mes yeux, j’étais déjà sur le bateau de Malpartie dans mon rêve. Mon réveil n’a pas sonné, GRRRRR ! Il est 7h30 déjà, j’aimerai bien rester encore un peu au dodo au chaud.
J’ai mis en route mon msn, Kate était déjà levée, se lève tôt cette petite, ouah ! J’ai pris la relève à l’heure. Elle m’a tout expliqué. Moi, je me suis mise sur le pont, prendre un bon air du large pour me réveiller et kate a filé à ses occupations aussi vite que Malpartie.

Bien, j’ai vue mon monde, enfin seule, j’ai tâtonnée le gouvernail, regarder les vents futurs. Bien, la route choisie est vers l’ouest 27° W 54’ et 5° N 13’ classement 14687. Je ne comprends pas vraiment ce qui signifie ces chiffres, la longitude est où ? Et la latitude pareille. Bref, c’est encore un truc à se perdre.

Je préfère aller au nez avec le vent qui souffle sur ma tignasse. J’ai mon ventre qui gargouille, il est tend de prendre mon petit déjeuner.

Kate a tout prévu pour moi, le café est déjà chaud et un paquet de Pepito aussi. Manque un peu de lait, faudra que je lui fasse part que je n’avale jamais de café.

Tiens ! Je constate que mes équipiers ont passé le pot au noir. Et que je ne suis pas loin de Recife. Ben, voilà, perdu 2 places déjà ! On ne peut pas faire autre chose à côté.

La radio a vibré, c’était Chevalier qui me souhaitait un bon vent. Merci ! Beaucoup !

Je ne connais pas bien encore tous mes équipiers. J’ai fait un petit tour sur la météo marine voir un peu ce que réserve le ciel. Je constate que j’ai des nuages au dessus de ma tête. Bon, la bronzette ce sera une autre fois.


La radio a de nouveau vibré à 11H45 ‘Nautikamazon : Je comprends mieux votre route... un travail d'équipe bien fait est toujours mieux... A plus tard Kate’. Le pauvre, il ne sait pas que c’est moi !

J’ai répondu a son message : ‘bonjour, mais ce n’est pas Kate, c’est Martha à la barre. Bon vent à vous’. Il vaut mieux que je me fasse des amis directs, il me semble.

Allez, je vais voir ce qu’il y a dans le frigo. J’ai mis le pilotage automatique. Mais je n’aime pas perdre des places, c’est toute l’équipe qui en pâtie là ! Grrrr !

Le ventre plein, je suis remontée sur le pont. J’ai vue passer près de la coque un aileron noir. Y a-t-il des requins par ici ?

Ma première matinée est passée, et j’entame l’après midi. J’ai une petite envie de pousser Malpartie. A 228°, il file a 17,7 nœuds 32°W36’ et 12°N5’ ; a 234°, il file toujours a la même vitesse. Mais, je ne veux pas m’écarter de ma route prévue. Il y a un écart de route de 6° avec une vitesse identique. Je garde le cap 228° pendant quelques minutes voir.

Le vent souffle à 14,6 nœuds. C’est bien dommage de ne pas avoir les options de voiles des pro. Il aurait filé plus vite comme un concorde. Alors, comme je ne suis pas marin, je reviens sur la force du vent en KM/H. 32km /h, il avance, sur un vent prévu de 27 km/h. Là, ça me parle d’avantage.

Petitjaune est juste devant moi. Est-ce qu’un jour ou l’autre nous le doublerons ? Nautikamazon est loin derrière 11000 places d’écart. Allez, Malpartie court vite, vite sur les flots ! Ouah ! Je vois mon ami Joanich66 juste devant, mais il est loin dans le classement. Je prends le risque de l’ajouter comme ami. J’espère que je ne vais pas me faire enguirlander pas les équipiers. Lui au moins, il a mis les couleurs catalanes. Au fait, c’est quoi les couleurs des bretons ? Je vois bien leurs habits de fêtes. Mais leur drapeau, il est comment ?

Encore un appel de chevalier. Il a été surpris de trouver quelqu’un d’autre à la barre. Nous faisons connaissance. Il connait ma région. C’est un bon début, ça !

Tiens, je file à 32,7 km/h, pourtant je n’ai rien touché. Allez Malpartie encore un peu, vas-y !

J’ai contrôlé sur l’ordinateur de bord, les places des premiers, voilà Le Mutant, quel drôle de pseudo pour un bateau, il se trouve à l’opposé de nous complètement à notre droite.

J’ai fait la fouine dans les placards, j’ai trouvé derrière des bouteilles de vin, une tablette de chocolat suisse. Qui a caché cette tablette ? Et bien tant pis pour lui, je vais la déguster pendant que je tiens la barre.

Chevalier me fait la conversation à la radio. Nous sommes en pleine mer et nous parlons de montagne des Pyrénées catalanes.

J’ai viré plus au sud 201° de la rose des vents et 30km/h vent qui vient 60° bâbord. J’ai mis le foc dès que j’ai pris le bateau en main. Euh, là, je m’endors. Je vais mettre mp3 sur mes oreilles, quelque chose de très rythmique, voyons, je n’ai pas beaucoup de place dessus, mais de bonne chanson ‘Zouk mix5 2005’ 51mn, ca va le faire. Mais, je suis seule pour le danser, tant pis j’espère que personne ne me regarde aux jumelles. Vont croire que je suis folle. Allez ! Et c’est partie pour un tour de piste sur le pont, c’est un peu court, mais bon.

Le bateau a ses stabilisateurs, un coup de barre à droite, un coup de barre à gauche. Et, hop ! Ça chauffe sur le pont ! Ouai ! Youppie ! tra la la, la l’ère ! J’adore le zouk, et makossa aussi c’est super.

Après avoir eu la bougeotte, j’ai eu une baisse de régime, me suis allongée dans la mini couchette, le pilotage automatique veille. Le roulis m’a envoyé balader dans un rêve de goélette ou les gréements claquent avec le vent, les voiles sont gonflées à bloc, les chants des marins hurlent dans mes oreilles.
Je me suis assoupie comme un bébé, heureuse dans mon rêve…

Allez la radio m’a réveillé, Chevalier est toujours présent ! Je n’ai pas fait attention à l’heure, bientôt 17 h. Comment fonctionne ce classement, je ne comprends rien. J’ai tapoté un peu sur l’écran du pc portable voir si je ne rêvai pas. Et, bien non ! On a perdu des places, aie ! Je vais me faire étriper.

J’ai redressé la barre sur 194° force du vent 27 km/h nous voguons à la vitesse de 29,5 km/h. Petitjaune est toujours devant moi, mais il a choisi la même route, ce n’est pas possible ! On va l’avoir pour un bon moment avec nous.

Dernière nouvelle, un point d’interrogation, là ! Je viens d’avoir le classement, il est 18H15, aie !
17465, qui dit mieux  !

Allez, il est 19 h 15, qui vient prendre la barre à 20 h, moi je sors encore une fois le nez sur le pont et je laisserai ce magnifique bateau à un pro, j’espère qu’il remontera dans les places…
Bon vent au suivant !

Vendredi 13 Novembre

KATE

8:23
Bravo Marthe, quel récit ....

On a passé la journée avec toi et de manière très agréable... Je vois que notre ami le chevaler use de son charme lollll

Ne t'en fais pas pour le classement il tient compte de la route la plus courte et donc dès que tu t'en éloignes.. plouf tu plonges dans celui-ci... ce n'est pas forcément la réalité on en saura plus un peu plus tard de ce côté là...
Kisses à tous ...

8H45

FLORA

Bonjour les copains,

Oui superbe le récit de Marthe, elle nous a apporté un peu de vent frais qui balayait le pont.

Ne te fais pas de soucis, il y a du lait en réserve. Il y a aussi du thé et même de l'infusion. J'avais tout rangé dans l'équipet situé sous la banette du capitaine. Je sortirai tout ça quand le capitaine se réveillera.

Il dort le capitaine ? non il réfléchit. Réfléchit, rêfléchit mon oeil! j'entend ses ronflements. Que disent les Bretons concernant les ronflements du Capitaine ? Un capitaine ne ronfle pas il parle tout haut!

Aîe Marthe, le chocolat il était pour Domi, c'est pour le maintenir éveillé. Lui il carbure au chocolat. Ne te fais pas du soucis, il y en a tout un stock du chocolat, au lait, noir, aux noisettes, même du chocolat belge au caramel. La réserve est dans les cales pour le garder au frais. Il faut que je te dise aussi, parce que tu ne sais pas, il y a, caché dans le mât, un jambon entier que nous entamerons vers l'Australie parce qu'à ce moment là, la viande fera défaut.

Anne Marie, tu es prête, c'est toi qui est de quart ? café et pain avec de la confiture sont là.

Je pars écouter de la musique et écrire un peu....

9H44 -

Non, je me suis trompée, ce n'est pas ANNE, mais MARTINE qui est de quart.

Salut Martine ! bien réveillée ?

bonjour à tous
Je viens de prendre mon quart .Merci reveil !

changement de voile et cap un peu plus sud ouest 196 ,ça descend bien

Flora me prépare du café. Gentil les tartines de confiture, cela me permettra de me réveiller.

FLORA


11H30, je remplace un peu Martine à la barre parce que j'avais envie de respirer un peu l'air du large.

Rester dans le carré à compter les réserves m'a donné mal à la tête. J'ai préparé aussi de quoi nous sustenter pour ce midi :

des spaghettis à la carbonara avec le veau qui nous reste.

Le ciel est noir et la météo que j'ai écoutée à la radio ne me rassure pas : des orages sont attendus dans la zone et des rafales de vent vont nous faire voler.

Moi qui adore barrer en maillot de bain, je vais devoir me mettre un ciré. D'ailleurs, pour être sous l'équateur, il ne fait pas si chaud que ça.

J'ai pris le cap 186, nous avons gagné quelques places. Le bateau vient de réagir, 18Noeuds! c'est super!

Les premières gouttes viennent de faire leur apparition. Je vais vite enfiler mon ciré avant que la pluie se mette à tomber plus forte.

Il y a un dicton Breton qui dit : "petite pluie abat grand vent". Heureusement ce n'est pas le cas en ce moment. Quoique 12Nd4 ce n'est pas du vent.

Ca y est,voilà le déluge! Non la pluie n'abat pas le vent, il y a des rafales qui propulsent notre malpartie.

L'eau a pris une teinte grise que viennent perler de blanc les vagues d'une petite houle.

L'horizon est bouché et je n'aperçois plus les bateaux qui naviguaient près de nous.

Cela fait un moment que la radio est muette, cela arrive souvent quand l'équipage est préoccupé. Je pense que si la pluie devient plus forte, il va me falloir affaler la grand voile car le vent risque de venir dans toutes les directions.

Je me rappelle lors d'une transat, à l'approche du continent américain, nous apercevions au loin des nuages noirs qui descendaient du ciel en forme de colonne. Si les colonnes étaient grises ou noires, c'était un grain noir. Ils ne sont pas méchants, nous sortions le savon et en maillot de bain, nous prenions une douche sous la pluie.

Lorsque nous apercevions des nuages avec des colonnes blanches, un grain blanc, alors, vite tous sur le pont, on affalait toutes les voiles. Le vent montait à 50Noeuds voire plus. Nous faisions le gros dos et laissions passer le grain.

10 minutes après, le ciel s'éclaircissait, nous rehissions les voiles et le bateau repartait.

Actuellement, le grain est noir donc je n'ai pas trop de soucis à me faire, les copains peuvent tranquillement vaquer à leurs occupations.

Depuis que nous avons passé l'équateur, je n'arrive pas à apercevoir les étoiles. Je cherche la belle croix du sud, il n'y a que des nuages toujours des nuages.

Bon, j'ai l'impression que mon humeur est comme le temps. Je vais brancher mon MP3 et écouter de la musique.....


17:06

Le vent vient de se renforcer, il est passé à 14Noeuds, du coup notre vitesse s'est acentué 19Noeuds.

Vous sentez les copains, vibrer la coque. Et j'entend glisser le flotteur : zing, zing! il gratte sur les flots comme un couteau qu'on aiguise. Je me demande comment vous faites pour supporter le bruit infernal que l'on entend à l'intérieur.

La pluie ruisselle toujours et mes lunettes sont trempées. Les grains se sont calmés et le ciel est moins noir mais la grisaille domine toujours.

Nous avons gagné quelques places et il faudra bientôt prendre la décision : plus au sud ou direction plus est ? le problème est que si en bas, les vents d'ouest qui pourront nous propulser sont absents, nous aurons des vents dans le nez pour passer le cap.

Pour l'instant il n'y a pas urgence. Il convient de réfléchir.

17H06 - cap :187, vitesse du vent : 14 Nds - 19Nd,1 au speedomètre nous sommes 18054

MARTHA

18:19
Kikoo, tout le monde

Je suis entrain de regarder les futurs vents dans 36 h pour Malpartie.

A mon avis, il faudrait continuer encore jusqu'au point orange du 8ième jour. Direct sud, et bifurquer vers l'est ensuite, car , il y arrive un trou de vent a faible allure qui nous ralentira.

Faudra bien, allez vers l'est un jour ou l'autre.

On va pas faire la course en sens inverse. LOL !

qu'est ce que vous en pensez ?

FLORA

18:47

En l'espace de peu de temps nous venons de passer à 15840 youpi! quoique cela ne signifie pas grand chose. Ce n'est pas une course mais nous luttons contre Groupama et Orange, le classement est en fonction de ce dernier.

Je me fais remettre d'aplomb par le capitaine :

"- Flora, le classement se fait par rapport à tous les bateaux qui sont partis avec nous (Groupama et les autres). Et c'est pour ça qu'Anne ne voit pas le classement de ses amis car ils sont partie avant ou après. Il suffit seulement de voir au bout de chaque jour le nombre de milles qu'ils leur restent. Exemple :

Le toofix au bout de 8 jours il me restait 20 475 milles
Le Malpartie au bout de 8 jours il lui restait 20 292 milles.
Le Vainvain du nord 20 185 milles
Le Lito39 20 287 milles

Donc pour l'instant vous êtes devant moi "


Vendredi 13 Novembre,


LOLA


Même si je suis prête depuis 19H30, je n´ai pas pris la barre avant 20H02


On a eu un petit message de RCK ; en résumé il nous souhaite une bonne traversée.


La vitesse m´a fait peur ! AHHHH ! Ça marquait des kilomètres à l´heure. Je remets en Nds, c´est super bien aussi, 17,4 Nds pour un vent de 10,8 Nds le vent souffle à 95º par bâbord.


20H05 mon homme vient près de moi, ça me rassure, lui il s´y connait bien. On échange des idées. Lui il me propose de faire quelques degrés à l´ouest pour après redescendre direct au sud. Moi je regarde les vents et dans 48h, il semble y avoir le risque d´un trou de vent… il me répond qu´il faut espérer qu´il aille a l´est (je n’y crois pas).

La décision est prise Cap 104º on navigue à 17,5Nds.


Tout est calme, Sylvain va partir regarder un match de rugby, et moi je vais profiter de ce calme, j´en ai besoin.


22H40 un angle au vent de 106º, une vitesse de 17,9Nds pour un vent de 11.3 Nds.


Sylvain est venu me dire qu´il reste 10 mnts de match, il m´offre un verre … ça fait du bien la nuit est belle le vent est doux et le ciel étoilé. Voilà le match est fini la France gagne 20 – 13 il semble que a un moment on perdait 3 – 13, c´est une belle remontée ça a du être dur. Il est content il aime bien le rugby, bon tous les sports… vous saviez qu´il a joué au rugby a son époque d´étudiant ?


1H20, le 14 novembre déjà, on vient de changer de cap 194º le vent a une force de 11,3 Nds et notre vitesse est de 17.9 Nds. Pas mal !!!!


On parle de Sylvie, ma petite fille. Vous saviez que je suis mamie d´une adorable petite fille ?

Je sais … toutes les mamies disent pareil mais Sylvie est vraiment adorable.


Le temps passe vite quand on parle…

3H28 on a pris une couverture et on est a la belle étoile, serrés contre l´autre, ça commence à être dur de ne pas s´endormir. Mais c´est si beau ce calme …


4H du matin il est temps de se reposer un peu, Malpartie est reglé pour les 4H qui suivent

Cap 190º 17,9Nds de vitesse un vent de 103º a babord.


Il est 6 H30 du matin ,Je suis encore là à profiter de ce calme … toute seule.Quand même c´est l´heure de faire un petit dodo, j´y vais .



Samedi 14 Novembre

MARTINE

9:18
changement de cap leger vers l'ouest
cap à 180 vitesse 32.8km/h ;ah j'oublie qu'on est en mer ,faut retourner voir les noeuds!

suis encore endormie donc 17nds et leger vers l'est et non l'ouest

15:43
je viens de repasser voir notre bateau et j'ai eu 3 messages . Je ne connais pas l'expediteur mais je pense que l'un d'entre vous le connait
Je transmets /message de Nautikamazon : votre route est la bonne , la guyane est un super département et c'est ok pour les photos

20:56
dernier passage avant de laisser la barre à ma coequipière .Depuis cet aprés midi quelques places de gagner .
J'avais changer un peu le cap .Il était 16408 et à 19h 12360 ;Cap 182 . Bonne soirée à l'équipe.

LOLA
20H je viens de prendre la grande roue…


On est 23 440ème, Cap 182º le vent souffle a 90º nous avançons à 17,2Nds.

J´analyse un peu la situation, en 24H il y a des vents très faible, vaut mieux faire un peu d´ouest… je change de Cap 194º 17.6 Nds de vitesse. Le vent est aussi doux qu´hier, le ciel si immense, je demande à Sylvain un verre…

Je lui demande un cocktail CloClo (il n´a pas l´air très partant) c´est plutôt pour que vous sachiez qu´il les fait très bien.


Ben oui !! Il est temps que je me dévoile un peu.

Je profite que Sylvain va voir le match Eire - France

J´ai grandi en France à Boulogne Billancourt, j´ai vécu là bas de 1 ans jusqu´à l´âge de 13 ans, mes parents sont espagnols, moi aussi. Comme vous pouvez l'imaginer mon cœur est partager entre deux patries celle qui m´a adoptée et m´a vu grandir la France, et celle qui m´a vu naître et que j´ai appris à aimer à mon adolescence l´Espagne.

Cette introduction sert à vous dire que j´ai grandi en écoutant chanter Claude François, plus que ça en le regardant danser (c´était un ange). Mes parents presque m´interdisaient de le faire, eux ils voulaient que je garde mes racines, la chanson andalouse, le flamenco. Comme j´ai un côté un peu rebelle plus ils m´interdisaient, plus j´adorais ce mec.

Quand je suis rentrée en Espagne je n´ai plus rien su car la musique française ici ne marche pas très bien. J´ai juste eu deux nouvelles : son succès avec « le téléphone sonne » et sa mort.

Parce que la cruauté de mes parents, je pense que ça a été de ne garder aucun lien avec la France. Ils m´ont fait enterrer toute mon enfance, un morceau de moi de ma vie.

Je gardais quelques disques en vinyle comme mes plus précieux trésors et je chantonnais dans ma tête les chansons de Claude François. Ceci m´aidait a ne pas oublier ni l´artiste ni la langue.

Je n´ai remis les pieds en France qu’à l´âge de 45 ans avec mes filles (ma fille et ma petite fille). On était venues rendre visite à Sylvain pour la première fois. Lui il était déjà venu plusieurs fois en Espagne.

Pas de commentaires quand j´ai revu la Tour Eiffel, la Seine, la rue des Peupliers et tant d´autres souvenirs que j´avais gardé si longtemps.

Un an plus tard, je quittais tout en Espagne, mes filles car je n´ai que ça, et je partais vivre avec mon homme. Un des voyages qu´on a fait, en surprise, il m´a fait visiter « le moulin de Dannemois» Un temple pour moi. Sa tombe

Et au moulin, il m´a offert à un cocktail CloClo. Il semble que le chanteur le préparait pour ses amis. Sylvain à appris à le faire pour moi… depuis il me gâte à l´apéro.

Je ne peux pas décrire toutes les émotions, j´en étais envahie, déjà toute la route on l´a faite sur la musique de Claude François (Pauvre chéri, lui il n´adore pas). On arrive à Paris et on continue la route ? Où est ce qu´on va ?

J´entends qu´il parle de Dannemois. Ça me dit quelque chose !!!

Ce n´est pas vrai !! Je vais voir la maison de mon chanteur !!

Une fois là-bas je découvre plein de choses…

Le bruit de l´eau que j´adore, un énorme saule pleureur sur une île … c´est mon arbre préféré. Une énorme cheminée, c´est mon rêve ! La piscine où il a composé « comme d´habitude » OH !!! Quand j´ai vu la chambre avec ses costumes…Je n´ai pas pu retenir mes larmes, c´était trop émouvant.

Je le voyais dedans !!! Il ne manquait que mon amour platonique. Je l´ai vu à la télé avec ses costumes, c´est lui qui les a portés ! Quand il a chanté « Belinda », « Il fait beau, il fait bon », « Parce que je t´aime mon enfant », « le mal aimé » et tant d´autres.

_________________
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne 1290776970034961400
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
Contenu sponsorisé




TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Empty
MessageSujet: Re: TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne   TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUR DU MONDE VIRTUEL DE MALPARTIE, sur les traces de Jules Verne
» Tour du Monde 2: Cape Town-Abu Dhabi
» tour du monde Parisien !! yep yep yep!
» Tour du monde à l'envers classique dit Global Challenge, en multicoque XXL
» Le tour du monde en 80 ans : l’Opel Kadett fête son anniversaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Marins Virtuels :: Régates Virtuelles :: Les courses et le FMV :: Le Livre de Bord du Malpartie-
Sauter vers: