Pour tous les passionnés de régates virtuelles, convivialité, courtoisie et humour sont au rendez-vous
Ce forum est ouvert à tous les sites de régates, avec la possibilité d'héberger des groupes
.
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le FMV à nos nouveaux membres!

Partagez | 
 

 les petits môts...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant
AuteurMessage
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: les petits môts...   Jeu 6 Aoû 2009 - 15:37

Cibiche et sibiche...
La première définition en fait un mot d'autrefois utilisé pour dire cigarette...
Quoi autrefois ? Il m'arrive encore parfois de m'en servir moi et je ne suis pas tant que ça d'autrefois... C'est vrai que je l'utilise davantage qu'on ne l'utilise avec moi... La dernière fois que quelqu'un m'a demandé une cibiche... alors là je vais faire ma fiérotte... c'était Jeanne Moreau... Je travaillais alors comme attachée de presse pour la sortie de son dernier disque où elle chantait un poété suréaliste belge.. et nous étions sur un plateau des Buttes Chaumont où Jean-Christophe Averty... réalisait ses petits montages tout plein de bricolage inventif et poétique... So charming...
Or donc... Cibiche... Mais d'où vient donc cette douceur littéraire, parce que cibiche... c'est doux, c'est imagé, ça sent le prévert, le paris musette, ses valses à quatre temps, les mains des hommes campées sur le popotin de madame... un petit accordéon entraïnant tout son petit monde, le gabin n'est pas loin et l'Arletty non plus... c'est parigot et gouailleur... et t'as de beaux yeux tu sais...
C'est vrai que ça parle d'un temps que les moins de 20 ans....
Mais alors...
Verificazionne...
Alors évidemment en homonymes on retrouve la sèche et la clope (clope que l'on peut dire d'ailleurs au féminin ou au masculin suivant si c'est un mégot ou pas... amusant...)...
Sèche tombe un peu en désuétude aussi... s'en griller une petite sèche... ah explication pour la sèche... la sèche est l'opposé de la cigarette roulée douc mouillée de salive, le contraire de la sèche cigarette industrielle...J'avais oublié la tige aussi... deux termes beaucoup plus rock and roll que ma petite cibiche...
Il y aurait la zigoune aussi pour nos amis québequois...
Bon mais je ne trouve toujours pas l'étymologie de ma cibiche... ce serait un jeu phonétique poplulaire classique du genre « roule ma poule » ah ! non pardon ! Je me mélange les pinceaux non comme « cool raoul » lollllll... Bon avec ça on est bien avancé...
Alors le ci de cigarette avec ma biche... Biche oh ma biche...lorsque tu soulignes tes jolies yeux au crayon noir... biche oh ma biche...
Tu es si biche, avec ta cibiche...
Il semblerait d'ailleurs qu'il y ait une chanson pour l'orgue de barbarie intitulée « Eh Monsieur, une cigarette, une cibiche ça n'engage à rien... » Je savais bien que la cibiche avait un côté gavroche...
Bon msieur dame... en attendant vos commentaires, je vais m'en griller une moi de cibiche ...
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: suite les petis mots...   Jeu 6 Aoû 2009 - 15:42

Aléas....

Ah les aléas... Ils ne sont souvent pas très drôles ceux-là...
Et pourtant le môt a une consonance bien jolie et légère.. En son temps, je m'étais amusée à titrer un texte « les aléas d'éole », évidemment ces deux là s'acoquinaient si bien je ne pouvais louper l'occasion de m'en emparer...
Mais d'où vient donc ce petit môt là...
« Alea jacta est » comme disait l'empereur... en franchissant le Rubicon...Le sort en est jeté...
Or donc, alea proviendrait d'un jeu de dés latin....
Vraiment quand j'y pense, les aléas et éole ça ne pouvait mieux fonctionner...
Définition wikipédiesque........ Au sens propre, tournure non-prévisible que peut prendre un événement, au sens commercial, risque financier ou industriel pris vis-à-vis d'un client dont la situation est soumise à une évolution incertaine.
Deux notions y sont mêlées contingence et hasard....
Synonymes : hasard, chance, destin, risque...
Ailleurs je trouve un drôle d'exemple que je ne peux m'empêcher de vous citer : « Le divorce du Président Sarkozy est officiellement annoncé. C’est la première fois en France qu’un président est célibataire. Avant même l’élection, les aléas du couple présidentiel alimentaient les gros titres de la presse people ...» (sic lolll)
Continuons les investigations.......
Plus loin l'on parle de cartes des aléas dûs aux constructions minières du bassin houillier lorrain...C'est vrai qu'il faut faire attention alors... à ne pas bâtir sa petite maison où il ne faut pas … de l'adaptation de l'élvage bovin aux aléas économiques ou encore des domaines skiables face aux aléas d'enneigement..... bref les aléas sont plutôt moins poétiques que naîvement je l'avais imaginé... les pauvres semblent être mis à toutes les sauces liés aux hasards économiques, écologiques, climatiques...
Tout semble bien aléatoire...
Ah ! je vais bien vous trouver quelque chose avec une envolée plus littéraire quand même....
J'ai cherché, j'ai parcouru des pages, ai trouvé des blogs, une maison d'édition, mais pas un texte vraiment qui se serait inspiré de ce joli mot....
Mais j'ai découvert un auteur japonais... je l'aime déjà (il est mort jeune, il y a longtemps..) ...
Des aléas m'ont amenés vers lui....
C'est dit-on le Rimbaud Japonais, il écrivait notamment des tanka, petits poèmes courts, obligés à certaines régles....qui tentaient d'exprimer le sentiment du momentané profond, philosophique ou douloureux….

Extraits :
...Sans raison
l'envie de courir à travers les prés
à bout de souffle...

….Écrasé
dans ce coin d'un train bondé
chaque soir je m'attendris sur moi-même...

….J'ai éteint la lampe
tout exprès pour me concentrer
sur des pensées futiles....

Ishikawa Takuboku
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: les petits môts...   Jeu 6 Aoû 2009 - 15:43

Midinette

Qu'est-ce que suppose donc ce petit nom... Midinette... On imagine assez facilement une plutôt jeune fille.. (quoique...) plutôt fleur bleue... tiens, mais pourquoi fleur bleue ? Allez une petite disgression rapide traduction anglaise du myosotis... « forget me not»...
Avis à ceux qui offrent des bouquets... c'est vrai qu'aujourd'hui le langage des fleurs tombe un peu dans les oubliettes du dérisoire... m'enfin...
Alors revenons à notre midinette, première définition trouvée : jeune citadine, naïve, frivole...
Tiens, tiens, on ne trouverait des midinettes qu'en ville... étonnant non ? C 'est vrai que midinette suppose assez facilement une espèce d'idée vestimentaire... une mode presqu'un peu démodée...mais bon quoi, la paysanne, les pieds davantage sur terre n'autoriserait pas les émotions sentimentales et naïves ?? On autoriserait donc l'existence de la midinette des villes, mais pas celle des champs...
Bon je continue mes investigations...
Autre définition : jeune ouvrière ou vendeuse parisienne de la mode ou de la couture...
J'avais bien présagé une idée de mode... ah la midinette est parisienne... bon alors d'acord, pas une fille de la campagne ou alors celle montée à la capitale...
Bon je vois aussi que la midinette semble avoir une vie aux moeurs contestés... par qui … ce n'est pas indiqué... sans doute la morale... acoquinée à la bourgoisie...
Il semble d'ailleurs que la pin-up anglaise ne soit pas tellement divergente de la midinette...Moi qui voulair aussi vous servir le petit mot sixties de pépé...
Synonimes...
Aprentie, arpète (?), cousette, fille, modiste, grisette, ouvrière, petite main, trottin (? qui trottine chaussées sans doute de ses trotteurs ..)...
Je vois bien quelques midinettes fumer une petite cibiche à la porte de leurs ateliers avec leur blouse blanche... un peu gouailleuses sans trop...
Bon alors une autre définition qui va plus loin... jeune fille ou jeune femme naïve et sentimentale qui affecte d'être une femme de qualité... Je le voyais bien.. le clivage social... Mais mademoiselle, enfin !! nous ne sommes pas du même monde, nous n'avons pas les mêmes valeurs...
Et je découvre avec bonheur et enfin l'étymologie...
Au XIX siècle, jeune ouvrière ou vendeuse dans la couture parisienne qui se contentait à midi d'une dinette, c'est-à- dire d'un repas sommaire..... midi et dinette... qui fait la dinette à midi...... d'un petit hareng et de deux sous de frite............ah joli !!!
La midinette est bien donc parisienne... par extension, le cliché qu'il suppose s'est bien propagé évidemment....
Les midinettes ont même fait grève en 1917, en chantant : « on s'en fout de la semaine anglaise, on s'en fout.. on aura les vingt sous... » (on voulait leur imposer un congé du samedi après-midi non payé)... la grève se termina à la Grange aux belles... ça ne s'invente pas...Ce sont déjà des sufragettes, les midinettes...
Moi les aime bien les midinettes, elle sont touchantes... Et puis parfois, je suis tellement midinette aussi... allez je vais faire une dinette de midi... à trois sous !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: les petits môts...   Jeu 6 Aoû 2009 - 15:44

Il y a des mots particuliers qu'on aime sans savoir vraiment pourquoi...
Il m'est arrivé de sourire en lisant ce petit là : oups...
Au début, j'aimais que les autres en usent quand je n'osais pas moi même m'en servir... Il me semblait à vrai dire trop enfantin... Mais en même temps, il exprimait assez bien et rapidement l'idée que son interjection supposait … En est-ce une d'ailleurs ?? Au fond je ne le sais pas... Le son induit laisse bien augurer d'une origine anglo-saxonne probable...
Ce petit mot si dérisoire trouve pourtant son véritable sens quand on voudrait exprimer l'idée simple et universelle que : Oh, on vient de gaffer, de faire une bévue, de se tromper...Sa signifiance ou sa correspondance dans un français plus littéraire et châtié serait sans doute proche de: oh pardon... aïe...
D'où vient donc ce petit nom menu et charmant que j'aurais aimé avoir choisi comme speudo.. si j'avais l'audace de me moquer davantage de moi-même.. parce qu'au fond et étrangement, j'ai l'impression qu'il me ressemble un peu...oups...
Son origine est bel et bien anglo-saxonne, notre oups serait la traduction du oops anglais qui désigne une erreur déclenchée lorsque se lance un noyau Linux provoquée par une RAM de qualité moyenne (Object-Oriented Programming System) … Oups ! je ne m'y connais pas assez en informatique pour vous expliquer plus en détail ce délit informatique...
Alors si tel est le cas, d'où me vient cette idée d'avoir vu ce petit mot dans des bandes dessinées bien plus anciennes que Linux and cie...Ce sont peut-être les abréviations de cette erreur informatique qui ont choisit de se formuler sous le terme générique de oops, alors que celui-ci existait déjà..
Ah ! toujours cette sempiternelle histoire de la poule et de l'oeuf...
En attendant, la musique, l'écriture, la signifiance de ces quatre lettres me laissent ou me ramènent vers un peu de légéreté enfantine retrouvée... une petite madeleine comme une autre...na et... co pour le moment... oups !!
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
Tolerance
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 2968
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 51
Localisation : Le noooord (Lille)

MessageSujet: Re: les petits môts...   Ven 7 Aoû 2009 - 0:50

Oups, je tombe sur une midinette se roulant une cibiche... les aléas du net sans doute Wink

_________________
Sylvain est bon, il faut le boire !

Les optimistes et les pessimistes ont en commun de savoir que la vie est dure et la société injuste, ce qui les différencie est la façon de l'affronter
Revenir en haut Aller en bas
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Ven 7 Aoû 2009 - 0:51

lolllllllllllllllllllllllllll
merci de me lire aristote....
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

MessageSujet: Re: les petits môts...   Ven 7 Aoû 2009 - 8:46

C'est toujours un plaisir Kate, de savourer tes petits mots!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
Tolerance
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 2968
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 51
Localisation : Le noooord (Lille)

MessageSujet: Re: les petits môts...   Ven 7 Aoû 2009 - 19:31

@kate29 a écrit:
lolllllllllllllllllllllllllll
merci de me lire aristote....
En fait c'est Tolerance... affraid

C'est vrai que ce n'est pas évident ces textes envoyés... on ne sait pas vraiment s'ils sont lus... c'est un peu comme une bouteille jetée à la mer avec une carte au trésor à l'intérieur... Idea c'est ça, tu nous envoies tes trésors et heureux sont ceux qui les lisent Wink

_________________
Sylvain est bon, il faut le boire !

Les optimistes et les pessimistes ont en commun de savoir que la vie est dure et la société injuste, ce qui les différencie est la façon de l'affronter
Revenir en haut Aller en bas
Bleu d Auvergne
Major
Major
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: les petits mots   Sam 8 Aoû 2009 - 9:00

Un régal tes petits mots. Je m'en prendrais bien un par jour, évidemment, on appelerait cela" le mot du jour".
J'avais déjà sucé quelques uns de ces petits bonbons sur un blog...

Oops: j'ai entendu ce mot pour la première fois
sur le pont d'un petit croiseur côtier. Il sortait d'une bouche féminine
et il est monté en l'air comme une bulle de savon: attendrissant. Je n'ai pas osé demander la traduction.
Quelques instants plus tard, on s'est pris un orage et je n'ai jamais vu les éclairs d'aussi près...
Et on dira que ce n'est qu'un petit, un tout petit mot, insignifiant?

Je retournerais bien dans les pertuis, du côté de Ré et d'Oléron, à la recherche de souvenirs.
J'ai oublié le nom de la jeune personne! Alors, devinez comment je l'appelle?
Revenir en haut Aller en bas
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Dim 23 Aoû 2009 - 10:52

ma midinette oups !!!!!!!! pour bleu...
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Dim 23 Aoû 2009 - 10:53

sauf que j'ai fait une faute à mot...... il n'y a ps de petit chapeau !!!!!!! oups !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
Tolerance
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 2968
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 51
Localisation : Le noooord (Lille)

MessageSujet: Re: les petits môts...   Dim 23 Aoû 2009 - 10:58

@kate29 a écrit:
sauf que j'ai fait une faute à mot...... il n'y a ps de petit chapeau !!!!!!! oups !!!!!
Je l'avais trouvé trés poétique ce "chapeau"... veux tu que le l'enlève ?

@Bleu... : Je pense à Oopsinette !

_________________
Sylvain est bon, il faut le boire !

Les optimistes et les pessimistes ont en commun de savoir que la vie est dure et la société injuste, ce qui les différencie est la façon de l'affronter
Revenir en haut Aller en bas
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Dim 23 Aoû 2009 - 12:30

oui je rajoute souvent des chapeaux... bretons ou à cause de la chaleur !!
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
Manuréva
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 11134
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 73
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: les petits môts...   Dim 23 Aoû 2009 - 14:15

Merci pour ces petits mots expliqués si brillamment et avec tant d'humour. J'adore cheers


Dernière édition par Manuréva le Lun 24 Aoû 2009 - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 8:40

Sacrebleu !

Alors cette fois un mot que ne renierait pas notre capitaine Haddock...
J'aime aussi beaucoup celui-ci, bien que je ne le prononce ni ne l'écrive guère... Il me fait sourire, il suppose un énervement amusé d'une essence plutôt masculine... Avec lui, l'imaginaire nous plante d'emblée sur un trois mâts peuplé de marins bigarrés et pas bégueules.. rations de tafia, tapes sur cuisses viriles, chansons à boire et tout le toin-toin (tiens toin-toin... intéressant et amusant celui-là aussi) et que je te hisse le mât de misaine ou la voile d'artimon... et que vogue le gros raffiot vers l'ile de la Tortue...ou quelques Galapagos..
Ce petit mot coquin à sa manière semble ne pouvoir que s'accoquiner d'un point d'exclamation final...
Mais d'où vient ce sacre du bleu...?
Le bleu en réalité semble avoir été la couleur choisie pour éviter et adoucir un blasphème possible...(morbleu... par la mort de dieu....)
A l'origine ce serait la noblesse à qui l'on prête souvent la couleur bleue qui ait choisi de rajouter le bleu en remplacement du mot dieu... sacrédieu devenant alors sacrebleu...
Eh bien les amis, parbleu ! On en apprend tous les jours et c'est bien, nom de dieu !!! Oups !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 9:14

Cucu la praline...

Alors là je m'attaque à cul cul … cul cul tout court d'abord et on rajoutera la praline après...
Suis-je d'abord sûre de l'orthographe ??? Vérificazzionne....
Définition rapide...bébête, ridicule... gnan-gnan... (le problème c'est qu'une interrogation sur un mot en attire souvent une autre... là...... bébête.... mais pourquoi ?… Les hommes se considèrent-ils si supérieurs aux animaux que le terme générique bête est devenu synonyme d'idiot... bon si quelqu'un veut se pencher sur l'énigme... mais là, il faudrait se pencher un peu sur la philosophie..et pas de boudoir....)... Longue disgression...
En fait cul cul s'écrit aussi cu-cul... et sans doute par extension cucu...
Bon étymologie pas facile à trouver semble-t-il...
Suis tombée sur lèche-cul... intéressant aussi mais autre territoire, si je peux me permettre... Lèche-cul. : Personne servile envers ses supérieurs ou ceux qui ont un pouvoir... Je ne peux m'empêcher de vous joindre également l'exemple choisi : Ce petit lèche-cul cherche à se faire bien voir de toutes les manières... Ne chercherais-je pas à me faire bien voir en vous faisant ces petits textes..... Oups en plein dans la défintion...
Bon revenons à nos moutons... (pas de Panurge lol)...
Or donc … culcul... mon esprit imaginatif dérive vers cul béni... mais bon... A jouer les Sherlock Holmes des locutions amusantes, je m'y perds un peu aussi... Ah , décidemment, j'ai vraiment l'esprit d'escalier... Il faut me suivre... Bon je reviens donc à culcul...je trouve aussi cul du gland … vous m'en direz tant et aussi gratte-cul... mais pas l'origine du môt.. Il semblerait que cela vienne plutôt d'un langage enfantin... cucu...
Bon, mais la praline alors...
Un peu d'investigation encore..
Alors, amis, vous pouvez aussi vous autoriser à dire aussi culcul la noisette dixit wikipédia... de la noisette à la praline, il semble que le pas ait été aisément franchi...
Exemple : « C'est bien cucul la noisette ce que tu me dis là... »...
Quelques-uns s'autorisent à penser que cette expression viendrait des Seychelles, de Praslin plus eactement où une grosse noix de coco à la forme très suggestive... est appelé coco-fesse...
Le Maréchal de Plessis-Praslin dont le cuisinier inventa la praline n'a qu'à bien se tenir pour défendre ses droits d'auteurs... S'il était vivant encore, il pourrait se venger en envoyant à ceux qui voudrait lui oter la paternité de la gourmandise, une petite praline dans le cul... lolll
(l'on ne le dit plus beaucoup mais en argot la praline était employé par les gangsters pour signifier la balle ...)...
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 9:17

Riquiqui... ou rikiki en argot...

Un petit mot souriant... qu'on peut mettre à toutes les sauces...
Mais d'où vient donc ce riquiqui ??.. Encore un terme plutôt enfantin me direz-vous, m'objecterez-vous … Sans doute et peut-être, l'âge adulte est celui où on ne se s'autorise plus trop ces petits mots rigolos … rigolo j'aime aussi... On pense un peu, enfin je pense un peu, raccourci de l'esprit à Riquet à la houpe... vérification...
Définition : tout petit, étriqué... qui a peu de largeur.....bon ça ne suffit pas... Un peu d'étymologie... Ah, en réalité au début il s'agit d'un alcool, genre eau de vie.... un doigt de riquiqui...
Alors ce petit doigt de riquiqui... il n'en faut pas trop c'est vrai...serait-il la piste de la dérive du môt... un peu de riquiqui... un soupçon... un petit peu...
Il y a aussi roudoudou et riquiqui... deux petits héros d'historiette que je ne connaissais pas...
Exemple possible... un bikini pas si rikiki...
Je vous évite bien entendu les exemples possibles d'autres attributs que je ne nommerais pas ici que quelques-unes, triviales et bégueules s'accordent à considèrer comme riquiqui.. oups et loll.
Alors un petit verre de rikiki … les amis ??
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 9:20

Hi hi! Kate, c'est super tes petits mots! Il y a un Bleu/Dieu ? qui va être content!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 10:47

Ribambelle

Une rimbambelle...
On imagine instantanément une rimbambelle d'enfants s'échappant des classes vers le dehors, la rue..... avec cette clameur particulière et reconnaissable entre toutes des cris d'enfants dans la cour pendant la récré...
Ce mot semble ne se prêter qu'à des groupes particuliers dans une certaine gaité... On imagine mal une ribambelle de soldats s'accrochant au flanc d'une colline … et bien pourtant, je suis encore dans l'erreur ...
Voyons donc les synonymes.....
Oh ! mais il y en a une rimbambelle que dis-je une pléïade (tiens ma constellation préférée du ciel) : cascade, chapelet, collection, flopée, kyrielle, multitude, procession, quantité, série, tas, armée, avalanche, bataillon, cortège, défilé, déluge, file, flot, flux, foule, infinité, légion, masse, monceau, myriade, pléiade, quantité, série, succession, suite, tas, armada, cargaison, flopée, foultitude, pelletée, régiment, tapée, averse, essaim....
Définition : Le mot proviendrait par une dérivation fantasque (tiens j'aime bien fantasque aussi, l'auriez-vous cru ?) de riban, qui s'est dit pour ruban...Ailleurs dans une autre définition le mot serait à la fois familier et péjoratif..... (je ne saisis pas très bien le côté péjoratif mais bon...)...
Exemple choisi : il m'a dit une rimbambelle d'injures, il a une ribambelle d'enfants...... (le péjoratif est-il d'avoir trop d'enfants ? Mystère.. )
Ou encore Longue file de personnes et spécialement d'enfants ou de choses en grand nombre.... Exemple : une rimbambelle de chats, de chiens, de mioches....

Citations :
« Passant la tête par la portière, il regarda longuement cette ribambelle de maisons et d'arbres qui semblaient se donner la main et sauter devant ses yeux une gigantesque farandole » Huysmans.

« Il regardait passer les enfants des pêcheurs. Qui, lorsque revenait la saison douce et belle, allaient au bois voisin en longue ribambelle, cueillir des mûres ou chasser les papillons » Coppée

« Des diablotins par ribambelle viennent baiser ses pieds nus » Bérang

Je finis par trouver l'étimologie de la terminaison de ce joli mot... bamb ou bamballer évoque de son côté l'oscillement et le balancement.... et là l'on comprend ce qu'est la bamboula...

Il y aussi la rimbambelle faite de joli papier de soie que l'on découpe et que l'on déplie en une élégante guirlande...

Bon je sens que la farandole m'a du coup tendue les bras et que je vais m'illico me pencher sur elle... et les pléïades m'ont amenées à l'idée d'une petite carte du ciel illustrée... fort bienvenue pour nous marins virtuels ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 11:54

merci fleur !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
jackie montanède
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 3401
Date d'inscription : 27/05/2009
Localisation : MARSEILLE

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 12:11

Bonjour Kate,

Ecris nous une ribambelle de petits mots, je me régale! et c'est moi qui te dis merci!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagesfleurdesel.blogspot.com
Tolerance
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 2968
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 51
Localisation : Le noooord (Lille)

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 12:25

Sacrebleu, cette ribambelle de mot pourrait paraître cucul-la-praline au premier venu, mais ça ne serait que l'illustration d'un esprit rikiki !

Mesdames, j'ai bien parler de l'esprit... ce qui est dans la tête Exclamation ... remarque, la tête des hommes... on se demande parfois où elle se situe....

Continue kate, ce saupoudrage de mot est passionnant !

_________________
Sylvain est bon, il faut le boire !

Les optimistes et les pessimistes ont en commun de savoir que la vie est dure et la société injuste, ce qui les différencie est la façon de l'affronter
Revenir en haut Aller en bas
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 12:52

merci merci allez cet après midi je vais vous en concoter deux au moins...
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
kate29
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 2766
Date d'inscription : 17/06/2009
Age : 61
Localisation : quimper et l'ile tudy

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 15:34

Batifoler

Je batifole, tu batifoles, il ou elle batifole, nous batifolons, vous batifolez, ils ou elles batifolent...
Au plus-que-parfait, j'adore : il aurait fallu que j'eusse batifolé...
Mais que faisons-nous au juste quand nous batifolons...
Voyons... voyons... De mon côté sans vérification aucune je verrais bien l'origine dans une petite danse italienne ???
Attention d'abord il s'agit d'un verbe intransitif... ça veut dire que l'on peut batifoler mais pas se batifoler... donc je ne me batifoles point... On dirait bien qu'on a besoin des autres pour batifoler lol..
Définition : folâtrer... s'amuser de choses frivoles... en anglais to frolic... en esperanto : petoli...
Ah ! Yes I do know that I like to frolic.. of course and indeed... c'est d'ailleurs le véritable plaisir que je prends à vous écrire ces petites définitions..
Synonymes : baguenauder, flirter, papilloner, cabrioler, folâtrer... s'amuser bien sûr...
Exemple wikipediesque : « N'ayant pas fait voeu de chasteté et ne se livrant pas à des plaisirs solitaires ou à la boisson, comme les jeunes bourgeois d'Angleterre, il batifole avec les vierges folles de leur corps... » Paul Laffargue – Sapho
Diantre !! Quel tableau …
Mais encore une fois, cela ne me dit pas d'où vient ce petit mot …
Vérificazionne...
Et bien mon intuition était bonne, direction l'Italie...
Le Battifolle était un rempart ou un boulevard où les jeunes gens allaient s'amuser.
L'origine plus ancienne explique de son côté que batifollum ou encore bacifollum signifiait bastion, machine de guerre, beffroi... De la guerre on est venu au plaisir, jolie transformation dialectique...
En français le battifolle semble parler d'une espèce de moulin... Peut-être alors que ses ailes battaient follement dans le vent des tempêtes en un joyeux mouvement... Qui sait...
J'ai trouvé ça aussi :
« Ame qui batifole n'est pas loin d'être folle... »
Et bien...
Revenir en haut Aller en bas
http://katevaton.blogspace.fr
Manuréva
Amiral
Amiral
avatar

Messages : 11134
Date d'inscription : 15/07/2009
Age : 73
Localisation : Nièvre

MessageSujet: Re: les petits môts...   Lun 24 Aoû 2009 - 19:41

En dégustant mon verre de Rikiki et en mangeant un roudoudou, je déguste tes paroles humoristiques, irrévérencieuses quelquefois(j'aime, je suis anarchiste) et érudites. L'origine la plus ancienne du terme batifole (machine de guerre) explique pourquoi le mot s'est transformé en terme de libertinage. Hé oui! A cet époque, après avoir renversé les villes, on renversait les filles. et, en ce temps-là, on appellait cela un sac Shocked. Encore un mot dont tu pourrais rechercher l'explication et nous régaler de ta prôse, Kate.
J'attends avec impatience la suite. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les petits môts...   

Revenir en haut Aller en bas
 
les petits môts...
Revenir en haut 
Page 1 sur 23Aller à la page : 1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant
 Sujets similaires
-
» petits aimants pour figurines
» plus de petits elos ?
» Donne petits chiens noirs
» Aloha à mes petits choux !!
» Trois petits tours et puis s'en vont

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des Marins Virtuels :: Le Bar du Port :: Le Comptoir-
Sauter vers: